RSS

Archives de Tag: différence d’âge

L’âge dans la relation de couple : Sugar daddy en puissance ?

J’ai déjà parlé des hommes laids ou quelconques qui fréquentent une femme superbe ? Mais qu’en est-il des femmes relativement jeunes qui fréquentent de vieux crouton, des coqs à la crête pendante (et non le contraire). Bon, vous me direz que j’y vais fort dans la comparaison… Je sais bien que plusieurs couples ont des différences d’âge importante… C’est d’ailleurs pourquoi j’ai décidé d’aborder ce sujet (parmi tant d’autres) dans mon futur roman, qui sortira au printemps 2012 aux Éditions de Mortagne…

L’histoire : deux célibataires qui se lancent un singulier défi : être la première à se trouver un chum… Le moyen : une série de rencontres pas toujours très concluantes, dont l’extrait que je vous présente cette semaine… Évidemment, comme ce blogue, l’histoire est basée sur mon vécu, mais romancée pour que les personnes concernées ne puissent pas être reconnues… Bonne lecture!

Le sugar daddy…

J’ai toujours fait beaucoup plus jeune que mon âge. Souvent, on me pense à peine sortie de l’adolescence. Mon physique, mais aussi ma voix au téléphone, font jeune. La conductrice de l’autobus de ma fille a déjà appelé à la maison et a demandé :

« Est-ce que je peux parler à ta maman ?

-Euh… C’est moi, la mère, ici!

Dah!!! Ça m’a longtemps frustré de ne pas être prise au sérieux à cause de mon apparence ou de ma voix. Aujourd’hui, la mi-trentaine et pas de bedaine, lorsque les gens me croisent, ils s’imaginent souvent que j’ai 26 ou 27 ans, souvent moins. Quand je leur annonce que j’ai trois filles, âgés de 8, 5 et 3 ans, ils ont tous sensiblement la même réaction. Ils me regardent le visage (cherchant les rides), puis la taille (cherchant l’excès pondéral), puis ils me demandent : « Mais, tu as quel âge ? » Je leur annonce fièrement mes 35 ans, et j’en rajoute en disant que quand j’en aurai 50 et qu’on m’en donnera 37 ou 38, je serai vraiment ravie! (Je n’ai pas pris de chance, tout de même : j’ai commencé les petites crèmes… Une femme avisée en vaut deux !)

Enfin bref, tout ce préambule pour dire que sur mes photos du réseau de rencontres, j’ai un look juvénile, genre Britney Spears dans son vieux vidéo « Oups! I Did it Again », mais avec une lueur d’intelligence en prime, un brin de sagesse et le nombril caché. Pas de cheveux blancs, la taille fine, le sourire enjoué, je fais un peu gamine. Et la mioche en question a un faible pour les hommes à l’allure de jeunes débutants ou presque : ne m’arrivez pas avec un sosie de Justin Bieber, tout de même, et prière de présenter une pilosité faciale comprenant plus que 10 poils à raser (quoique…). Par ailleurs, ces deux autres critères apparaissent essentiels pour ne pas avoir l’air vieux :

1) les cheveux blancs sont absents ou ne sont pas en majorité dans la chevelure

2) la taille est demeurée très raisonnable (ne me sortez pas l’excuse de l’âge pour avoir pris du poids, ça ne passe pas avec moi!).

Je pensais qu’étant donné mon apparence, les hommes « murs » éviteraient de me contacter… Au contraire, j’ai vite constaté qu’il en existe tout un lot atteignant le demi-siècle vécu qui considère mériter une jeune poulette.

Enfin, considérant que :

1)    j’en suis à mes relatifs débuts sur le réseau et qu’apparemment, même les hommes de 40 ans peuvent avoir des problèmes érectiles ;

2)    je n’ai toujours pas affiné mes critères (quoique pour la lenteur de corps et d’esprit, ça, c’est un aspect qui s’est drôlement imposé);

3)    j’ai un pari à gagner d’ici trois semaines;

je me considérerais vraiment superficielle (et pas très futée) de refuser un vieux coq simplement parce qu’il est né avant que le premier homme ait posé un pied sur la Lune. J’accepte donc d’entamer une correspondance avec Guy, l’un de mes prétendants du réseau. Ce qu’il ne sait pas, c’est que je commence aussi à stresser un peu, alors disons que ça aide à mettre de l’eau dans mon vin (tant que son dentier n’est pas dans mon verre).

Vais-je boire à la coupe ? La suite demain…

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 14 août 2011 dans Épisode 10, Rencontres, roman, Séduction

 

Étiquettes : , , , , ,

Réflexion : femme de la trentaine et homme plus jeune ?

Demi Moore et Ashton Kutcher, un couple modèle à suivre ?

En m’asseyant dans mon salon pour rédiger un billet, j’ai mis de la musique. « Il venait d’avoir 18 ans », voilà la première chanson que j’ai entendue… Et elle résonnait avec amusement dans ma tête, en écho avec une réflexion que j’avais eue durant le week-end…

En effet, ma formation en hypnose des deux derniers jours m’a donné l’occasion de rencontrer de gens de tout acabit… Et l’un des participants m’a presque fait avoir des regrets… Un jeune homme de « presque 23 ans », grand, mince, brun, aux yeux bleux (bref, comme je les aime)…

Je n’ai jamais eu l’occasion d’être avec un homme plus jeune que moi. Pourtant, je ne fais vraiment pas mon âge… Et si je prenais exemple sur ma mère, qui a toujours été avec des hommes de plusieurs années plus jeunes qu’elle (elle ne fait pas son âge non plus, ma mère), j’aurais pu être tentée.

L’occasion ne s’est jamais présentée, et je ne l’ai pas cherchée non plus, mais en fin de semaine, je me suis tout de même questionnée… Ce serait quoi, à 35 ans, de me retrouver avec un mec de 25 ans ? Fringant, utopiste, en forme… Et pour qui je serais une femme d’expérience ? Si les hommes ont l’habitude des jeunes gonzesses, que pensez-vous du phénomène inverse, si la femme est dans la trentaine ? Peut-on séduire un jeune homme à notre âge, ou est-ce peine perdue ?

Je vous laisse sur Dalida… À demain, pour le début de mon histoire avec Marc…

Crédit photo : © MindBodyGreen

 
17 Commentaires

Publié par le 30 mai 2011 dans réflexion, Séduction

 

Étiquettes : , , , , , ,