RSS

Archives de Catégorie: Monoparentalité

Le couple : un outil d’amélioration ?

Dans un couple tricoté serré, chacun peut aider l'autre à se débarrasser de ses mailles... je veux dire, de ses failles... 😉

J’ai fait un constat sur le couple cette semaine, mais c’est passé par une réflexion de nature familiale. Alors que je parlais avec mon chum de nos vies de famille respectives, j’ai une fois de plus réalisé que les choses n’allaient pas à mon goût dans cette sphère de ma vie. Cependant, je sens que je suis prête à relever le défi et à améliorer mes relations et mon quotidien avec mes filles. J’en ai maintenant l’énergie puisque j’ai, en gros, terminé de refaire les fondements de ma vie depuis ma séparation (réorientation de carrière, réappropriation de la liberté et du temps pour moi, nouvelle vie de couple stable). Je peux donc me consacrer comme il se doit à ma famille.

Or, ce n’est pas toujours facile d’être mère de trois filles… Je l’avoue, je pogne les nerfs et j’ai souvent l’impression de manquer de liberté. Mais ce n’est pas là la vie de famille que je veux. J’aspire à mieux. Or, c’est là que la beauté du couple vient jouer un rôle déterminant.

Oui, je pourrai m’améliorer pour ma fierté personnelle. Mais c’est tellement plus motivant quand une autre personne peut nous accompagner dans le changement, quand on peut verbaliser à quelqu’un nos petits et grands pas. Je lisais dernièrement dans un livre, L’Ultime échelon (que vous pouvez gagner en visitant ces billets), que le concept de SUIVI était essentiel pour toute amélioration durable. Or, l’auteur préconisait un suivi « par une autre personne » à qui on fait un compte-rendu de nos efforts, de notre évolution. L’autre n’est pas là pour juger, seulement pour accompagner, écouter.

Et je trouve que notre partenaire de vie joue ce rôle à merveille, car comme on compte pour lui, comme on a une relation spéciale, il me semble que le suivi est meilleur.

Enfin, tout ça pour dire que j’ai la conviction que j’attendrai mon objectif de devenir la mère que je veux être (et évidemment, c’est ma définition de mère à moi, qui n’est pas nécessairement très standard, mais qui est en accord avec les valeurs que je veux transmettre à mes filles), et ce, d’ici le 31 décembre, parce que je peux compter sur mon amoureux pour faire le suivi, et je veux qu’il soit, lui aussi, fier de moi…

Votre partenaire de vie, il vous a déjà motivé à effectuer un changement mineur ou majeur dans votre vie ?

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , ,

Nuit mouvementée comme jamais…

4h12… Une envie irrépressible me réveille… Mon corps est soudainement en émoi… Dix minutes d’intensité à un rythme effrené mais régulier… Des frissons qui me parcourent…  C’est terminé. À côté de mon lit, je constate un tas de mouchoirs utilisés pour ramasser les dégâts cette activité nocturne imprévue. Et alors que je m’apprête à dormir, la chaude personne tout près s’active à nouveau… Je décide de la masser, histoire de la calmer un peu… Elle se rendort à mes côtés.. Nous sommes épuisés…

Traduction : Mes foutues allergies saisonnières m’ont réveillée subitement à 4h12, et j’ai éternué aux 10 secondes pendant 10 minutes, jetant mes mouchoirs par terre à côté de mon lit pendant la durée de la crise, qui me faisait frisonner. Quelques minutes plus tard, ma petite dernière s’est réveillée en toussant beaucoup, j’ai dû lui masser le dos et le ventre avec du Vick’s pour calmer la toux, puis elle est venue dormir avec moi…

Ah, la réalité de maman dépasse souvent la fiction de la femme en nous…