RSS

Archives de Catégorie: amour

Comment faire parler votre copain ?

Faire parler un homme, défi impossible ?

Mesdames, vous croyez peut-être que c’est chose impossible ? Évidemment, vous pourriez :

  • Le faire boire pour lui délier la langue;
  • Faire la grève du sexe à moins qu’il ne s’en gage à converser avec vous (en parlant de ses émotions par-dessus le marché) au moins 30 minutes par jour;
  • Faire prendre des hormones féminines à votre homme en cachette dans son café matinal…

Bon, bon. Il doit bien y avoir plus simple comme solution ? Oui, mesdames ! Et je partage avec vous cette bonne nouvelle !

En fin de semaine, j’ai joué à Brin de jasette – Couple avec mon chum. Le concept est simple. Un tas de cartes qui comportent des centaines de questions à trois saveurs :

  • Parler chacun de soi…
  • Vérifier si on partage la même vision – ou non – sur des questions qui touchent la vie, le couple, la famille… (belles petites séances d’argumentation en perspective… j’adore!)
  • Oser dire… (questions un peu plus osées ou piquantes).

J’avoue que mon chum a une aisance à parler. Mais là, il s’est exprimé sur plusieurs sujets avec une aisance déconcertante. Il a même parlé plus que moi !

Et c’est ainsi que je lui ai révélé certaines choses… et que j’ai appris… qu’il détestait quand je chante ou siffle plusieurs chansons d’affilées alors qu’il essaie d’écouter de la musique… Bon, ce n’est pas si mal, ça s’arrange ! En plus de devoir remettre l’éponge à laver la vaisselle sur le bord de l’évier (avant, je la lançais dans l’évier), de me débarrasser de mes fausses plantes (que je donne à mon ex, qui en est d’ailleurs très heureux, alors je fais du bonheur chez mes hommes… hihi!)…  bien je pense que je suis en business… Quand ce sont de si petits détails qui sont les seuls éléments de différends (et c’est un bien grand mot), c’est super, non ? Et vous, quelles sont les petites manies de votre amoureux qui vous tapent un peu (ou beaucoup) sur les nerfs ?

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 26 octobre 2011 dans amour, astuce piquante, Vie de couple

 

Étiquettes : ,

L’amour, la liberté… l’insécurité… La confiance !

En amour, rien ne sert de vouloir cadenasser ou enchaîner l'autre...

Mon amoureux et moi avons chacun des enfants, une maison (la mienne en banlieue, la sienne en campagne). Il ne croit pas au mariage. Je n’y crois plus. Je lui disais donc, cette semaine :

–  Je trouve ça dommage qu’on ait pas de gros projets ensemble… Oui, on va voyager, mais on n’aura jamais d’enfants ensemble, ni de maison. On ne se mariera jamais. On peut rompre en trente secondes, et ne plus nous voir du reste de la vie. On est « flushable »… sans appel, en toute facilité. Rien ne nous retiens avec l’autre.

Il me répond :

–  Tu sais, c’est vrai qu’on pourrait quitter l’autre sans formalités, simplement. Mais regarde ça autrement. On n’a aucun gros projet ensemble, ça veut dire que si on est ensemble, à l’instant, ce n’est pas parce qu’on est obligé, parce que c’est compliqué de quitter l’autre ou parce qu’on se sent coupable. C’est simplement parce qu’on a envie d’être avec l’autre et qu’on l’aime et le choisit librement. Ce n’est pas encore mieux, ça ?

J’avoue que ça m’a laissée sans mots. Cest rare… 😉 Est-ce que je veux être en couple avec quelqu’un en me sécurisant du fait qu’il est « attaché » à moi par un projet commun complexe, ou est-ce que je veux que mon amoureux soit  à mes côtés, libre de partir, certes, mais décidant librement d’être avec moi parce que chaque jour, c’est un choix qu’il renouvelle parce qu’on est heureux ensemble ?

Sans hésiter, même si c’est plus insécurisant mais en même temps plus basé sur la confiance et la liberté, je choisis la seconde option. Et vous ?

 
6 Commentaires

Publié par le 16 octobre 2011 dans amour, réflexion, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , ,

Avez-vous le goût du risque en amour?

Oser tout risquer pour conquérir le coeur de celui qu'on aime ?

Je suis tombée sur cette citation dernièrement :

« Une fois dans sa vie, juste une fois, on devrait avoir suffisamment la foi en quelque chose pour tout risquer pour ce quelque chose. »

André Brink

Avez-vous déjà tout risqué en amour ? Risqué gros ? Est-ce que cela s’est avéré payant ? Pour ma part, j’ai risqué gros pour me retrouver avec TSQ… Très gros. Cependant, j’ai toujours eu confiance en un dénouement heureux, et je l’ai eu. Oui, j’aurais pu me péter la gueule, et j’ai eu mon lot de moments difficiles dans cette histoire, mais ces risques justement, ont fait en sorte qu’au bout du compte, je profite encore davantage de cette histoire d’amour qui me comble comme jamais dans ma vie.

Alors, tout risquer, même si on peut se faire très mal? Ou jouer « sécurité » ?

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans amour, Pensée, Vie de couple

 

Étiquettes : , , ,

Quand les enfants se mêlent du couple…

Ma fille aînée, âgée de 8 ans, m’a surprise cette semaine… Mon chum est venu souper ici mercredi. Elle le connaît depuis un moment déjà, même avant que notre relation ne soit officielle… Alors que mon mec faisait le souper (je sais, je suis gâtée!) et que je me baignais avec mes deux plus jeunes dans la piscine et le spa, ma grande en a profité pour avoir une discussion « beau-père » potentiel / fille.

Elle a posé à mon amoureux des questions directes, franches, dont je ne ferai pas ici mention. Mais le fait est qu’elle s’est assuré de façon claire qu’il était là pour rester…

Elle a conclut la conversation en affirmant ceci à mon chum  :

« Bon, ma mère a des défauts et des qualités. Tu as des défauts et des qualités. Mais ensemble, vous êtes parfaits l’un pour l’autre… »

Sincèrement, j’ai trouvé ça trop mignon… Et ce n’est pas moi qui lui ai glissé ses mots à la bouche, je n’ai jamais dit cela. Enfin, suite à cette discussion, alors qu’on se mettait à table, elle a insisté pour s’asseoir près de mon chum… Ça me touche. Et sa présence auprès de mes filles m’émeut également. Ils s’entendent bien et mon chum s’implique, sans trop en faire. Ce petit souper en famille, avec lui, était comme un baume sur mon coeur de mère… Ça fait tellement de bien… Je dis merci pour ça.

 
2 Commentaires

Publié par le 24 septembre 2011 dans amour, Bonheur, Vie de couple, Vie de famille

 

Étiquettes : , , , ,

Pensée du jour : l’amour, une idiotie ?

L’amour est une sottise faite à deux…

Napoléon Bonaparte

Il est vrai qu’on est toujours un peu gaga, en amour, non ?

 
1 commentaire

Publié par le 19 septembre 2011 dans amour, Pensée, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , ,

Il faut que ça sorte ! Une grande annonce…

Mon chaud lapin et moi! 😉

Ca y est, je n’en peux plus ! Il faut que je le dise…

Mesdames, messieurs, je ne suis plus célibataire ! NOPE!

Après 17 mois de séparation d’avec le père de mes filles, un bon nombre de rendez-vous parfois rocambolesques, des rencontres mémorables (dont quelques-uns sont devenus de bons amis), des déceptions, deux coeurs brisés (dont le mien, une fois), mon téléroman personnel, comme mes copines s’amusaient à décrire ma vie depuis 2010, change de cap.

Oui, je me range… Je me calme… Je troque les montagnes russes d’émotions du célibat pour la simplicité de la vie de couple. Bon, vous me direz que la vie de couple, c’est souvent aussi des montagnes russes d’émotions. Je ne sais plus, ça fait trop longtemps que je n’en ai pas eu de vie de couple « normale », et mon côté utopique ose espérer qu’avec les erreurs commises dans le passé, j’apprendrai et vivrai une meilleure vie à deux…

Enfin, ce blogue va ainsi prendre une autre direction… Certes, je vais parler de sexualité, de couple, peut-être raconter mes anciennes fresques de célibataire de temps à autres. Sûrement encore susciter vos réflexions. Et peut-être, me permettre de parler de mon vécu en duo… Je vais toutefois conserver bien secrète l’identité véritable de mon amoureux, qui contrairement à moi, n’a pas du tout d’intérêt à se dévoiler au grand jour…

Sachez toutefois que celui qui partage maintenant ma vie, c’est ce fameux TSQ dont j’ai parlé à quelques reprises… J’ai toujours pensé que nous finirions par être ensemble… Et je ne me suis pas trompée. Morale de l’histoire : gardez toujours espoir, surtout si votre instinct vous crie que vous avez raison de le faire.

Et pour ceux et celles qui se poserait la question… Je l’aime comme je n’ai jamais aimé personne… Vous savez, ce sentiment de sentir que l’on accepte l’autre tel qu’il est et que l’inverse et tout aussi vrai… C’est ça! Simplement.

 
18 Commentaires

Publié par le 5 septembre 2011 dans amour, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , ,

Cœur brisé… Vraiment ? – Ou le syndrome de l’enfant qui pleure

Coeur en miette ?

Avez-vous des enfants ? Si oui, les avez-vous déjà vus, sans qu’ils vous remarquent,  se faire mal ? L’enfant frotte son bobo, ne bronche pas… Puis, soudainement, il vous voit… Et là, ça y est ! Les pleurs coulent à flot…  « Maman, j’ai mal ! »

Avez-vous cette impression que notre mal avoir fait plus mal quand il est reconnu ? Que dans le fond, faire pitié ou jouer la victime est une stratégie gagnante ?

Je fais une formation en hypnose présentement, et hier, on abordait les différentes problématiques qui peuvent amener à consulter. Et parmi celles-ci, il y avait les gens qui utilisent le mal pour s’autosaboter ou pour garder du contrôle sur les autres. Exemple typique dans le domaine amoureux : la personne dont le partenaire vient de la laisser et qui lui dit, en tentant de le culpabiliser, qu’elle a mal par sa faute… Et qui pleure et pleure et pleure devant l’autre, parce que sinon, ça serait prouver au monde que dans le fond, le problème n’est pas si grave que ça… Mais quand l’ex-amoureux a le dos tourné, la personne semble tout à fait correcte ?

Dépassé le choc normal de la rupture, pleure-t-on une peine d’amour par principe ? Parce que sinon, ce serait comme dire que l’histoire n’a pas compté ? Mais dans le fond, lorsqu’on n’a pas de contrôle sur l’issue de la relation, ne vaut-il pas mieux passer à autre chose et avancer sans regarder en arrière ? Je suis bien d’accord que les larmes font du bien, mais se complaire longuement dans la souffrance d’une rupture, n’est-ce pas juste une façon d’obtenir de l’attention ???

Je vais dire comme mon prof d’hypnose : quand on ne peut rien faire, vaut mieux lâcher-prise et se dire « C’est comme ça », en boucle dans sa tête… Parce qu’il est vrai que dans la vie, souvent « c’est comme ça » et il n’y a rien à faire, sauf continuer d’avancer.

 
4 Commentaires

Publié par le 2 août 2011 dans amour, Vie de couple