RSS

Archives de Catégorie: À propos

Changement de cap… ou comment stimuler sa créativité ?

Quand on a assez utilisé ses dix doigts, on fait autrement avec ses dix orteils !

Je suis allée prendre une petite marche de santé lundi. Quinze minutes, pour m’aérer l’esprit entre deux tâches créatives de travail à l’ordinateur. J’étais loin de me douter de ce qui m’apparaîtrait à l’esprit pendant ces 15 minutes. Je réfléchissais à ma vie, mes priorités, mes envies. Puis, je me suis mise à réfléchir à mon blogue, ces lubies de maman que j’ai commencées en avril dernier, en plein cœur de mon célibat, après un an de séparation et un tas de remise en question. À l’époque, j’avais eu mon lot de rencontres, j’apprivoisais ma solitude, je réinventais ma vie. Or, je réalise que depuis avril, beaucoup de choses ont bougé et que cette réinvention, justement, va très bon train.

Et parmi les nouveaux morceaux mis en place, mon statut de célibat a été remplacé par une vie de couple qui me comble. Or, je ne me sens pas confortable à l’idée d’en rire ou de raconter des anecdotes juteuses… Je pourrais, évidemment, mais je ne suis pas seule dans cette belle histoire et par respect pour mon amoureux, je me limite dans mes interventions, mes réflexions partagées virtuellement.

Toutefois, cette envie d’écrire, de partager, de faire rire est toujours présente en moi. Ainsi, j’ai décidé de prendre une pause sur mes lubies de maman. J’y viendrai peut-être un peu, je ne sais pas…  J’ai un petit pincement, mais l’idée de créer un nouveau blogue à saveur humoristique, dans lequel je ne me prendrai pas au sérieux, mais pas du tout, me tente, me parle… D’ailleurs, je me suis lancé à ce propos quelques défis entourant la créativité et le fait de sortir de ma zone de confort…

Je ne vous en dis pas plus… Le dévoilement du blogue aura lieu le 5 janvier 2012…

Entre temps, je reviendrai ici vous donner quelques indices sur ce qui s’en vient… Disons pour commencer que votre participation sur mon prochain blogue le rendra plus savoureux encore. Je compte sur vous pour y mettre votre touche personnelle…

À bientôt et merci à tous pour vos commentaires sur mes lubies, depuis avril. J’ai grandement apprécié!

Anik

 
9 Commentaires

Publié par le 7 décembre 2011 dans À propos

 

Appartement à louer (pour vrai) à Laval (Vimont/Auteuil)

Mon sous-sol est à louer… pour le 1er septembre… Vous connaissez quelqu’un que ça peut intéresser ?

La propriétaire est tellement charmante… 😉

Immense bachelor à louer, 4 ½, 1200 pieds carrés. Grand salon, immense chambre à coucher avec deux walk-in, autre chambre fermée, grande cuisine (céramique, poêle et frigo inclus si désiré) + dinette, + grande salle de bain neuve avec entrée laveuse-sécheuse. Immense entrée (8 x 10). Stationnement (déneigement inclus).
 
Chauffé et électricité incluse. Possibilité Internet et télévision pour léger surplus mensuel. Accès superbe cour arrière paysagée et piscine chauffée (sur horaire). Frais peinturé. Beaucoup de rangement. Près des transports (train de banlieue gares Vimont et Ste-Rose, bus 17, 31, 27, 39, 41, 73, 74), piste cyclable (route verte), autoroutes 15, 19 et 440, boulevard Des Laurentides). Système d’alarme inclus.
 
Quartier tranquille (Vimont / Auteuil). Disponible le 1er septembre ou quelques jours avant. 849$ par mois.

Voir autres photos sur mon annonce kijiji…
 
Anik lubiesdemaman@hotmail.com

ou Carole (514) 588-0712

2874 Du Valais Laval (Québec)
H7K 3N4

 
2 Commentaires

Publié par le 22 août 2011 dans À propos

 

Comment bien embrasser ?

Pourquoi parler quand on peut s'embrasser ?

Je suis allée voir Showtime, en fin de semaine, et il y avait une chanson de Kiss parmi celles qui ont été interprétées… Je me suis amusée à chercher la chanson « I was made for loving you » sur You tube, suite au spectacle. Et je suis tombée, en tapant « Kiss » sur quelques vidéos qui expliquaient « how to kiss »…

Et oui! Cours 101 pour savoir comment bien embrasser ! Afin de venir en aide à de potentiels personnes qui n’ont pas de talent à ce niveau, j’en ai regardé quelques-uns… Ah! quelle déception !

Vraiment, aucun vidéo n’a réussi à susciter mon intérêt ! Mais bon, n’aller pas croire que j’embrasse mal… 😉 J’ai ma technique infaillible qui comprend deux ou trois ingrédients, dont :

1) La variété de rythmes… Lenteur et douceur suivi de fougue… et on ralentit pour mieux reprendre…

2) Un savant mélange entre l’utilisation de la langue et son absence (le tourniquet non-stop, très peu pour moi)

Et selon vous, quelles sont les astuces pour bien réussir un baiser (ou, au contraire, pour le gâcher solidement) ?

 
7 Commentaires

Publié par le 1 août 2011 dans À propos

 

Dernière journée pour le concours de Philippe Bond

Vous souhaitez gagnez une paire de billets pour le spectacle de Philippe Bond à Laval le 27 juillet prochain ?

Commentez ce billet en faisant une blague, et vous pourriez être l’heureux gagnant. Je fais tirer ce soir…

Bonne chance !

 

 

 
5 Commentaires

Publié par le 13 juillet 2011 dans À propos

 

Joute à terminer… Relation à commencer ?

Est-ce Martin ou Marc qui va faire patate ce soir ?

Parfois, lorsqu’un problème se présente dans la vie, on cherche des solutions complexes, alors que la simplicité s’avère souvent la meilleure option. Cherchant à déterminer les équipes sans heurter personne, je décide, tout bonnement, de traverser le terrain pour aller de l’autre côté du filet et lance :

– Qui m’aime me suive!

Les trois mecs partent pratiquement à courir, trop drôle, mais c’est Marc qui traverse le filet en premier.

– Désolé, les boys, elle est à moi ! (Bon, enfin un homme qui s’affirme!)

Nous commençons les échauffements, puis rapidement la partie. Marc est réellement un bon joueur. Il m’impressionne beaucoup. Il faut dire que si l’intelligence d’un homme est toujours pour moi un puissant aphrodisiaque, l’aspect physique, viril et sportif l’est presque autant. Il se déplace bien sur le terrain, et je me plais à l’imaginer se déplacer avec cette même agilité sur un terrain plus petit, mais pouvant générer des joutes très intenses… J’avoue qu’il suscite chez moi un intérêt de plus en plus grandissant. Il dégage un « je-ne-sais-quoi » d’irrésistible. Je profite de l’occasion pour l’effleurer quand je peux, en lui remettant le volant, en le félicitant de ses bons coups par une tape dans la main qui s’éternise 1 ou 2 secondes de trop… Il répond bien à ces petits gestes, et en ajoute même de son cru. La chimie semble présente dans le laboratoire du jeu.

En même temps, Martin, de l’autre côté du filet, tente d’attirer mon attention en poussant un bon nombre de blagues bien senties… L’humour est aussi une clé de séduction très forte chez moi, comme j’adore rire ! Mais, je ne sais pas trop pourquoi, j’ai l’impression que les choses ne pourraient pas être sérieuses avec Martin. Une conséquence de son attitude humoristique ? Ou sinon, les relents de mon impression que jamais je ne lui plairais assez, puisqu’il ne se souvenait même pas de m’avoir vue au badminton lors de notre premier rendez-vous (je sais, je sais, moi non plus !).

Et Pierre dans toute cette partie ? Bien, Pierre fait comme d’habitude : lorsque c’est à mon tour de servir, il envoie le volant trop loin de moi pour être certain que je penche pour le ramasser, lui qui apprécie toujours le coup d’œil… 😉 Vieux pervers va ! Mais je ne lui en tiens pas rigueur, surtout depuis que j’ai eu l’occasion de rencontrer son épouse, qui ressemble au bonhomme Michelin alors que Pierre a plutôt gardé la forme de Monsieur Net.

La soirée se passe merveilleusement. Et pas seulement parce que j’ai gagné toutes mes parties! Non, c’est surtout parce que Marc me plaît énormément. D’accord, il n’a pas le sens de l’humour de Martin, mais il me donne le goût de le découvrir, d’en apprendre plus sur lui. Nous allons prendre une crème glacée après la soirée, où il me raconte un peu sa vie… Mais ce que je trouve le plus touchant, c’est quand il me dit :

– Tu sais, je suis un grand romantique… Pour moi, l’amour est d’une importance capitale. J’adore les films d’amour et je veux aimer profondément, sans barrière. Il n’y a rien de plus beau…

Rien de trop beau, tu veux dire ! D’autant plus qu’à la fin de la soirée, dans le stationnement, par ce beau soir de début d’été, nous échangeons un baiser qui laisse présager une complicité fort intéressante (et aucune trace de mauvaise haleine ou de langue hyperactive, wow!). Il semblerait qu’embrasser, c’est comme la bicyclette : ça ne s’oublie pas ! Mais j’opte tout de même pour la technique « petites roues », c’est-à-dire que je ne me lâche pas trop lousse le premier soir… Juste assez pour lui donner bien envie de me revoir… Le compliment qu’il me fait sur l’intensité de ma façon d’embrasser laisse penser que j’ai atteint mon objectif.

Se pourrait-il que j’ai trouvé ma perle rare ?

La suite dimanche…

Crédit photo : © Martyn Hutchby

 

Étiquettes : , , , , ,

Les lubies d’une mère monoparentale en quête de sensations fortes

Moi, avant mon épilation au laser... 😉

Dernièrement, j’ai eu une révélation. Eh oui, grâce au recul occasionné par ma vie de mère monoparentale, j’ai ENFIN compris à quoi servait le couple… En fait, c’est simplement un concept qui a été créé pour que les femmes puissent s’occuper l’esprit à essayer d’améliorer quelque chose… (ce qui passe souvent par la stratégie suivante : tenter de changer son homme non pas pour un autre, mais pour une version améliorée de lui-même, même si l’homme en question vit généralement très bien avec ses charmants défauts et n’éprouve pas plus le besoin de changer de personnalité que de modifier la couleur des murs de votre chambre ou de perfectionner sa technique infaillible pour vous faire savoir que ce soir, il a envie… 😉

Le fait est que la nature féminine vient avec ce besoin irrépressible d’amélioration constante, le tout couplé avec une nette propension à la discussion :

« Viens chéri, on va jaser de notre relation. On va voir ce que l’on pourrait faire pour mettre du piquant dans notre vie à deux… »

Mettre du piquant… Voilà un super objectif ! Mais quand t’es célibataire depuis un moment, que ton seul partenaire sexuel est un vibrateur que tu nourris avec des piles qui viennent en emballage Club du Costco et que tu appelles affectueusement « Mon grand ami » (j’aurais pu le prénommer Roger ou Georges, mais j’avais peur que ça soit le nom d’un éventuel Sugar Daddy, alors je me suis abstenue), bien tu cherches d’autres moyens de jazzer ton quotidien et d’assouvir ton besoin d’amélioration constante…

Et qui écope ? Tes enfants… Tes pauvres enfants… Tes pauvres martyrs d’enfants ! (dans les épisodes hors-série)

Et c’est pire encore… Parce qu’une semaine sur deux, comme tu as la garde partagée, bien tu es toute seule.  Ça veut dire que tu disposes de 7 X 24 heures pour trouver l’homme de tes rêves, certes, mais aussi échafauder les plans les plus machiavéliques pour rencontrer l’ÉLU!

Alors, dans les faits, qu’est-ce qui arrive quand une mère monoparentale décide que son célibat a assez duré ? Vous le saurez en lisant les aventures romancées et inspirées de mon vécu, mais où fiction, fantaisies et réalité ne sont jamais clairement délimitées, de cette mère en quête de sensations fortes…  qui souhaite mettre à profit toutes sortes d’idées loufoques et sortir de sa zone de confort.pour vivre une vie palpitante à deux !

Au plaisir,

Anik

Crédit photo : © Saltwell

 

Étiquettes : , , , , ,