RSS

Archives Mensuelles: octobre 2011

Allez, viens que je te…

Un fantasme qui pourrait assurer la réussite du couple ?

Je suis en amour… Ça coule merveilleusement bien depuis deux mois… Forts d’une douzaine d’année chacun de relation de couple soldée par un échec, je crois que nous avons appris de nos erreurs et que notre capacité à communiquer est grande, et peut-être encore plus notre capacité à sortir de notre zone de confort, à faire les choses différemment d’avant…

J’ai envie de faire les pires folies (dans un sens très positif) avec mon chum… Alors cette semaine, je lui ai proposé quelque chose d’un peu fou… En lui proposant l’idée, je me disais à moi-même : « Ça y est, il va dire que je suis capotée… »

– Mon beau, j’aurais envie que ça dure, toi et moi… Et je pense que j’ai une bonne idée pour mettre toutes les chances de notre côté… Et je ne te parle pas de sexe… Je sais que t’es déjà comblé… 😉

– C’est quoi, alors ? Tu vas faire la vaisselle tous les jours ? 😉

– Non, je voudrais… je voudrais qu’on fasse un suivi ?

– Un suivi ?

– Oui, comme au boulot… Une petite réunion mensuelle, pendant un «souper d’affaire » pour répondre à la question « Comment ça va, notre couple ? » Comme ça, s’il y a des choses qui nous dérangent ou nous titille, on n’attend pas deux ans pour les dire et qu’on finisse par se taper sur les nerfs…

– J’avoue que l’idée n’est pas mauvaise… Tu vas t’habiller en secrétaire sexy pour noter le procès verbal de notre réunion… 😉

– D’accord, mais je ne fais pas de café… T’amèneras une bonne bouteille de rouge, à la place… et c’est toi qui cuisine !

Soyons honnêtes, lorsqu’un couple finit par se laisser, c’est très souvent parce que les suivis n’ont pas été effectués et que ce qui était, un jour, de petits détails, ont fini par s’accumuler et tout gâcher… Alors, vous pensez quoi de l’idée ? Moi, ça me plaît bien… Allez, mon amour, viens que je te… fasse un suivi !

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 30 octobre 2011 dans astuce piquante, réflexion, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , ,

Comment faire parler votre copain ?

Faire parler un homme, défi impossible ?

Mesdames, vous croyez peut-être que c’est chose impossible ? Évidemment, vous pourriez :

  • Le faire boire pour lui délier la langue;
  • Faire la grève du sexe à moins qu’il ne s’en gage à converser avec vous (en parlant de ses émotions par-dessus le marché) au moins 30 minutes par jour;
  • Faire prendre des hormones féminines à votre homme en cachette dans son café matinal…

Bon, bon. Il doit bien y avoir plus simple comme solution ? Oui, mesdames ! Et je partage avec vous cette bonne nouvelle !

En fin de semaine, j’ai joué à Brin de jasette – Couple avec mon chum. Le concept est simple. Un tas de cartes qui comportent des centaines de questions à trois saveurs :

  • Parler chacun de soi…
  • Vérifier si on partage la même vision – ou non – sur des questions qui touchent la vie, le couple, la famille… (belles petites séances d’argumentation en perspective… j’adore!)
  • Oser dire… (questions un peu plus osées ou piquantes).

J’avoue que mon chum a une aisance à parler. Mais là, il s’est exprimé sur plusieurs sujets avec une aisance déconcertante. Il a même parlé plus que moi !

Et c’est ainsi que je lui ai révélé certaines choses… et que j’ai appris… qu’il détestait quand je chante ou siffle plusieurs chansons d’affilées alors qu’il essaie d’écouter de la musique… Bon, ce n’est pas si mal, ça s’arrange ! En plus de devoir remettre l’éponge à laver la vaisselle sur le bord de l’évier (avant, je la lançais dans l’évier), de me débarrasser de mes fausses plantes (que je donne à mon ex, qui en est d’ailleurs très heureux, alors je fais du bonheur chez mes hommes… hihi!)…  bien je pense que je suis en business… Quand ce sont de si petits détails qui sont les seuls éléments de différends (et c’est un bien grand mot), c’est super, non ? Et vous, quelles sont les petites manies de votre amoureux qui vous tapent un peu (ou beaucoup) sur les nerfs ?

 
2 Commentaires

Publié par le 26 octobre 2011 dans amour, astuce piquante, Vie de couple

 

Étiquettes : ,

J’adore quand mon chum…

Avec lui, j’ai l’impression de tirer un « six » à tous les jours tellement je me considère chanceuse…

J’adore quand mon chum…

me dit qu’il a gagné le « jack-pot » – ou le gros lot – du fait que je suis dans sa vie…

Et vous savez quoi ? Je pense la même chose par rapport à lui !

Et vous, lors de quel événement avez-vous eu l’impression d’avoir remporté le gros lot, dans votre vie ?

 
2 Commentaires

Publié par le 21 octobre 2011 dans J'adore quand mon chum...

 

Étiquettes : , , , ,

Le sexe, un loisir ?

Cette semaine, je me demandais si la sexualité pouvait être merveilleuse, encore plus agréable ou toujours satisfaisante sur une très longue période (des années et des années), avec le même partenaire ? Personnellement, j’ai la conviction que oui. Je pense que si l’on est avec un partenaire qui nous respecte, avec qui l’on se sent libre d’être soi-même mais aussi avec qui on a envie de faire les plus douces folies, la sexualité demeurera très satisfaisante, voire même de mieux en mieux… (du moins, dans les premières années, après, je suppose qu’on atteint toute de même un certain plateau qui peut se maintenir).  

Combien de couples de votre connaissance ont une vie sexuelle active et intéressante après 1 an, 2 ans, 5 ans ou plus de 10 ans ? Quelle est leur secret, selon vous ? Selon moi, ça prend au minimum deux partenaires qui, au départ, ont un intérêt sincère pour la sexualité…

En fait, j’ai comme l’impression que la pratique de la sexualité, c’est comme tout autre loisir. Prenez moi, par exemple. J’adore jouer au badminton, lire, écrire, danser, me baigner, me promener sur la piste cyclable (vélo ou jogging). Et bien, il y a 25 ans de ça, j’adorais sensiblement les mêmes choses… Ça fait donc depuis que je suis assez grande pour avoir des loisirs que ces mêmes loisirs sont au centre de mes intérêts. Or, je dois avouer que la sexualité fait aussi partie de mes intérêts.

Toutefois, comme pour mes autres loisirs, je dois trouver du temps pour pratiquer. 😉 Mais quand quelques chose constitue une priorité, on trouve toujours le temps. Ainsi, conserver une vie sexuelle active et enrichissante, quand on a trouvé le bon partenaire, n’est-il pas aussi simple que de prévoir le temps de s’y adonner, tout simplement, et d’en faire l’un de nos priorités, au même titre que les autres loisirs ?

On s’entend que si le sport n’était pas une priorité dans ma vie, je n’en ferai pas depuis quelques années. J’aurais mille et une excuses, dont le travail et les enfants. Mais non. Je refuse de mettre ça de côté. De la même manière, si le sexe est un loisir qui compte (d’autant plus agréable et bénéfique), pourquoi ne pourrais-je pas simplement en faire une priorité et m’assurer que ma sexualité demeure bien vivante ?

Et si la vie, c’était simple, dans le fond ? 😉

 
5 Commentaires

Publié par le 19 octobre 2011 dans Sexualité, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , , ,

L’amour, la liberté… l’insécurité… La confiance !

En amour, rien ne sert de vouloir cadenasser ou enchaîner l'autre...

Mon amoureux et moi avons chacun des enfants, une maison (la mienne en banlieue, la sienne en campagne). Il ne croit pas au mariage. Je n’y crois plus. Je lui disais donc, cette semaine :

–  Je trouve ça dommage qu’on ait pas de gros projets ensemble… Oui, on va voyager, mais on n’aura jamais d’enfants ensemble, ni de maison. On ne se mariera jamais. On peut rompre en trente secondes, et ne plus nous voir du reste de la vie. On est « flushable »… sans appel, en toute facilité. Rien ne nous retiens avec l’autre.

Il me répond :

–  Tu sais, c’est vrai qu’on pourrait quitter l’autre sans formalités, simplement. Mais regarde ça autrement. On n’a aucun gros projet ensemble, ça veut dire que si on est ensemble, à l’instant, ce n’est pas parce qu’on est obligé, parce que c’est compliqué de quitter l’autre ou parce qu’on se sent coupable. C’est simplement parce qu’on a envie d’être avec l’autre et qu’on l’aime et le choisit librement. Ce n’est pas encore mieux, ça ?

J’avoue que ça m’a laissée sans mots. Cest rare… 😉 Est-ce que je veux être en couple avec quelqu’un en me sécurisant du fait qu’il est « attaché » à moi par un projet commun complexe, ou est-ce que je veux que mon amoureux soit  à mes côtés, libre de partir, certes, mais décidant librement d’être avec moi parce que chaque jour, c’est un choix qu’il renouvelle parce qu’on est heureux ensemble ?

Sans hésiter, même si c’est plus insécurisant mais en même temps plus basé sur la confiance et la liberté, je choisis la seconde option. Et vous ?

 
6 Commentaires

Publié par le 16 octobre 2011 dans amour, réflexion, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , ,

Dormir à deux, un défi ou un plaisir ?

Devrait-on choisir notre partenaire en fonction de sa compatibilité au lit ?

 
Dormez-vous bien avec votre partenaire ? Les ronflements, les réveils nocturnes (certains peuvent être intéressants, toutefois…), la chaleur, se coller ou non… Arrivez-vous à faire les bons compromis ou êtes-vous sur la même longueur d’onde ? 
 
Personnellement, pour avoir eu 3 enfants (et mon lot de nuits entrecoupés), je trouve que le sommeil, ça n’a pas de prix ! Donc, les deux conjoints devraient pouvoir trouver leur compte lors du dodo, même si ça implique que l’un des deux portent des petits bas pas très sexy ou que l’on doive dire à l’autre que la cuillère, ça nous empêche de dormir… 😉  Quoique dans mon cas, je me considère assez chanceuse, car je m’endors facilement dans à peu près n’importe quelle situation et j’adore dormir collée sur mon chum… sauf que ça me prend une oreiller mince. Et vous, quels sont vos petites habitudes ou vos besoins essentiels pour bien dormir à deux ? Et le pyjama dans tout cela ? Turn-off ou mal nécessaire ?
 
 
 
4 Commentaires

Publié par le 12 octobre 2011 dans humour, réflexion, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Le sexe est-il plus hot quand il est interdit ?

C'est moi qui commande ici : défense de pénétrer!

J’écoutais Destinée tout à l’heure et l’un des personnages suggère à sa future épouse une abstinence sexuelle jusqu’à leur mariage. Enfin, pas complète : ils ont droit de tout faire, sauf d’enlever leur petite culotte…

En écoutant ça, je me suis dit que ce serait cool d’essayer ça avec mon chum. Pourquoi ? Parce que l’interdit m’excite. N’est-ce d’ailleurs pas le cas de tous les humaines ? Pensez à un magnifique morceau de gâteau rempli de calories ? Au beau chum de votre voisine ? À votre collègue de bureau craquant mais en couple ?

N’est-ce pas amusant que de convoiter l’interdit ? Que de passer à un fil de succomber, mais résister, combattre ses pulsions comme si c’était un défi ? Personnellement, ça m’amuse. En fait, je suis une femme à défi. Et je constate que plusieurs de mes meilleures séances de plaisir avaient une notion d’interdit…

Peur de se faire prendre… Impossiblité de se rendre jusqu’au bout… Je pense qu’il serait vraiment amusant de voir qui des deux cédera au petit jeu du « on n’a pas le droit de conclure »… Essayer de faire flancher l’autre, c’est un affrontement qui me tente… Cependant, il faut rendre le jeu intéressant. Je me demande bien ce que je pourrais parier dans un tel jeu… Des idées ?

Et vous, l’interdit vous branche-t-il ?

 

 
 

Étiquettes : , , , , , ,