RSS

Quelle est la meilleure stratégie pour séduire sur le réseau ?

30 Sep

Un de mes amis est sur les réseaux de rencontre, et il me dit ne rien comprendre à la psychologie féminine. Il aimerait savoir quelle tactique utiliser dans un premier message :

  1. Donner le plus d’informations possible (pour faire voir que t’es pas un looser)
  2. Donner le moins d’information personnelle (pour laisser à la femme l’impression qu’elle va chercher l’information par elle-même)
  3. Parler de tout sauf de choses personnelles (la température, l’actualité, etc.)
  4. S’intéresser à la petite vie et aux rêves de la dame…
  5. Autre…

Il voudrait aussi savoir si, quand une fille ne répond pas à un second message envoyé (le gars envoie, la fille répond, le gars renvoie, puis silence radio de la fille), il devrait :

  1. Persévérer et renvoyer un message chaque jour
  2. Persévérer, en envoyant un autre message quelques jours plus tard
  3. Comprendre que c’est peine perdue.

Quelle est votre opinion, mesdames ?

Publicités
 
10 Commentaires

Publié par le 30 septembre 2011 dans Célibat, Séduction

 

Étiquettes : , , , , , ,

10 réponses à “Quelle est la meilleure stratégie pour séduire sur le réseau ?

  1. Stéphanie

    30 septembre 2011 at 07:58

    Je dirais qu’il faut donner de l’information, mais il faut surtout que le profil nous donne une idée de la personnalité de la personne. Il ne faut surtout pas que le message ressemble à une liste d’épicerie (très turn off pour moi en tout cas) genre j’aime …. je cherche une fille qui …

    Si une fille ne répond pas à un second message, envoyer un autre message quelques jours plus tard, mais si elle ne répond toujours pas, il faut comprendre qu’elle n’est pas intéressée.

    Il habite où ton ami? 😉

     
  2. L'impulsive montréalaise

    30 septembre 2011 at 09:19

    Il n’y a pas de règles, je dirais. Mais c’est certain qu’un gars qui prend le temps d’écrire plus de 2 lignes, c’est plus charmant. Il faut surtout rester soi-même, non !?

    Sinon, il peut toujours envoyer un 2e message plus tard. Qui sait pourquoi la fille n’a pas récrit ! Mais pas plus d’un.

    Et je renchéris, il habite où ?? 😛 Héhé !

     
  3. Anik

    30 septembre 2011 at 09:30

    Il est de Laval, si ça vous intéresse, envoyez-moi un courriel ! Je vous donnerai le sien… 😉

     
  4. Une femme libre

    30 septembre 2011 at 11:57

    Ce que je trouve turn-off:

    Une photo du gars en bedaine

    Un gars qui commence en disant « Bon ben, faut que je me décrive en plus de vingt caractères… ça va être difficile. »

    Un autre qui écrit: « mes amis disent que je suis….. blablabla »

    Les blagues (généralement plates).

    Les poèmes (turn off TOTAL, et pourtant j’aime la poésie)

    Ceux qui s’excusent à ne plus finir de vouloir une femme mince, plus jeune qu’eux, blonde etc. assume-toi, chose!

    Les fautes d’orthographe

    Ceux qui affirment avoir le sens de l’humour. Tu nous le prouveras plus tard, cher. les gens qui ont vraiment le sens de l’humour ont rarement besoin de s’en vanter.

    Ceux qui nous spécifient qu’ils sont « propres » ou qu’ils veulent une femme « propre ». Ouache!

     
  5. Stéphanie

    30 septembre 2011 at 16:50

    Il est ouvert aux relations longues distance? Gatineau-Laval ce n’est pas si loin?

     
  6. fred

    1 octobre 2011 at 13:54

    Appelle moi je peux ecrire un these la dessus.

     
  7. Stéphane

    1 octobre 2011 at 20:28

    Non Stéphanie, les relations longue distances ne mènent à rien.
    Pour refaire sa vie, la proximité est la clef!!!

     
  8. Maryse

    5 octobre 2011 at 21:54

    J’ai jamais été sur le réseau, mais si j’en avais besoin, je serais beaucoup plus intéressée à répondre à quelqu’un qui pose des questions en s’intéressant à moi, qu’à lire quelqu’un qui parle de lui-même.

    @ Stéphanie : Oui, Gatineau-Laval c’est loin!

     
  9. jean paul galibert

    11 octobre 2011 at 04:28

    Avez-vous lu Pseudo, le dernier roman d’Ella Balaert ? Je crois que c’est fait pour vous : un roman par mail, où trois femmes inventent une femme, Eva, dont chacune écrit les mails à tour de rôle. L’enjeu est de séduire un homme, Ulysse. Un jeu de masque fort périlleux, où l’ identité elle-même est remise en question. L’écriture est somptueuse, précise, presque précieuse, et si sensuelle… C’est un peu Les liaisons dangereuses, aujourd’hui.
    Je viens de le découvrir, et je le présente en ce moment sur mon site de philosophie :
    http://jeanpaulgalibert.wordpress.com/
    A bientôt, peut-être…

     
    • Anik

      12 octobre 2011 at 10:30

      Ça semble vraiment super, ce roman. Merci. Je note. Je suis en train d’écrire mon second roman de nature sensuelle. Qui sait, ça pourrait m’inspirer. Au plaisir…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :