RSS

Quel message votre habillement passe-t-il ?

07 Sep

À gauche de l’image : la façon dont vous vous habillez devant la personne avec qui vous voulez avoir du sexe.

À droite de l’image : votre façon de vous habiller devant les gens avec qui vous ne voulez pas avoir de sexe…

Comment vous habillez-vous à la maison ? Au travail ? En sortie ?

Personnellement, ma façon de me vêtir a évolué avec le temps. Alors qu’avant, je m’habillais straight, maintenant, je tente de me trouver toujours jolie dans ce que je porte, même pour faire du vélo, faire l’épicerie ou travailler.
Hier, d’ailleurs, alors que je travaillais de la maison pendant le jour, en choisissant l’un des mes hauts préférés, je me suis fait la remarque à moi-même : « Mais pourquoi tu mets ça ? Personne ne va le voir ! »… Et je me suis répondu à moi-même : « Parce que c’est joli et que ça me tente!  ». J’ai donc réalisé, hors de tout doute, que je m’habillais pour moi, avant tout. C’est devenu important d’aimer le regard que je porte sur moi. Après tout, de beaux vêtements qui nous vont bien ne coûte souvent pas plus cher que des vêtements quelconques…
Alors, pourquoi se priver de ce plaisir ? Et vous, quelle est votre philosophie des vêtements ? Est-ce comme pour la belle vaisselle chez certains : on la sort juste pour la visite ? 😉 Et votre amoureux, qu’en pense-t-il ? Ce qu’il porte vous allume-t-il (ne me dites pas qu’il est plus beau nu, je sais bien… mais perso, quand il porte une chemise blanche avec des capri beige, j’adore son petit look « en vacances »)…
Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2011 dans humour, réflexion, Sexualité

 

Étiquettes : , , , , ,

5 réponses à “Quel message votre habillement passe-t-il ?

  1. Lud.

    7 septembre 2011 at 16:35

    Chéri m’a fait la remarque, l’autre jour! Il se plaignait que je m’habille toujours bien et qu’il aime me voir maquillée pour aller travailler… tandis que pour rester à la maison, avec lui, je n’en mettais pas tant. C’est vrai. Je vais faire des efforts. De son côté, je lui ai demandé de se parfumer pour moi (et non plus juste de se parfumer pour sortir de la maison). C’est un bon deal, non?

     
  2. Lagirly

    7 septembre 2011 at 18:28

    Personnellement, j’aime la mode et le style. Je suis vaniteuse, j’aime me regarder dans la glace et j’avoue que j’aime l’image que je projette. Alors pas questions de jogging  »Au cotton » et de linge mou. J’aime avoir fière allure, que se soit pour le dodo, la course, le travail ou une sortie avec les enfants… malheureusement, je n’en dirais pas autant de mon chum! Je vais prendre exemple sur Lud et  »dealer » quelque chose!

     
  3. michele

    7 septembre 2011 at 20:32

    J’aime m’arranger pour sortir, ne serait-ce que pour aller à la poste ou acheter du lait. Mais après mes journées « arrangée », j’aime bien mettre du mou. Mais je pense bien être aussi sexy dans le mou. Pantalons sports moulants, t-shirt ajusté, un autre look, mais pas négligé pour autant! Ma soeur me surnomme Sporty Spice quand elle me voit habillée de même!

     
  4. Marie-Jeanne

    7 septembre 2011 at 20:57

    Le matin ,je m’habille selon mon  »feeling » ,j’adore l’été pour les couleurs, l’effet plus léger et féminin des vêtements. J’aime affirmer cette féminité qui se camoufle derrière l’uniforme au travail (un vrai pyjama, heureusement les couleurs sont permises ainsi que les motifs) .Par contre pas de compromis sur le confort et surtout je fait mes choix pour moi. Je me dit que si je me sent bien et belle çà va se transmettre dans ce que je dégage. J’ai renoué avec les jupes et robes cet été…et je me suis fait percer les oreilles mais je reste très simple malgré tout.

     
  5. Une femme libre

    8 septembre 2011 at 11:02

    Tout est dans les dessous. At home, on peut avoir des dessous affriolants pour le conjoint quand on en a un qui apprécie la chose (il y a des hommes qui s’en balancent, pour ceux-là, on leur sert un verre de vin flambant nue quand les enfants sont couchés). Il y a toujours moyen de s’habiller et de se déshabiller sexy. Le problème des femmes en couple stable ne résiderait pas là, mais bien dans le manque de désir qui s’installe avec le temps, difficulté à imaginer des scènes érotiques et donc à s’y préparer.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :