RSS

Question #4 : on continue !

02 Sep

Il ne faut pas juger un livre d'après sa couverture. Vrai ?

Je m’amuse bien à voir vos réponses aux quetions du jeu de la semaine… Vous êtes vraiment originaux…

Aujourd’hui, répondez la première chose qui vous vient à l’esprit à cette question :

« Si vous étiez un livre, vous seriez… »

Moi, je serai un livre imprimé en couleurs, qui contient des chapitres sur toutes sortes de sujets. Un livre de chevet, que l’on consulte souvent, qu’on prend plaisir à lire et relire…

Mais en fait, je crois que je serais plutôt un roman… Un roman qui surprend, qui est rempli d’événements inattendus, de revirements, d’émotions, de passion…

Quel titre ? Ouf, ça je trouve ça difficile à choisir. Je ne sais pas… « Semez aujourd’hui, récoltez demain – Le paradoxe de la vie facile » d’Ernie J. Zelinski ? Je suis une femme paradoxale, et je sème beaucoup, avec discipline… Ça pourrait me ressembler… Surtout que je vise une vie facile (mais qui s’obtient, paradoxalement, par beaucoup de travail au départ)…

Et vous, quelles réponses vous inspire cette question ?

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans Jeux, réflexion

 

Étiquettes : , , , ,

8 réponses à “Question #4 : on continue !

  1. Marie-Jeanne

    2 septembre 2011 at 06:35

    Un jour j’écoutais l’entrevue d’une femme (une carriériste accomplie) qui laisse tout pour partir et vivre sa passion, la photo. Elle fait le tour du monde pour photographier les femmes et enfants de tout les milieux. Par la suite elle compile le tout en un merveilleux livre qui raconte ses rencontres,ses impressions et surtout des si belles photos de la  »vraie » vie ,remplie de couleurs,de sourires. Certain passages sont touchants,émouvant et très drôles. Un beau livre qui inspire …on le laisse traîner et çà suscite de belles conversations.
    Voilà!

     
  2. lagirly5

    2 septembre 2011 at 07:40

    Je suis certaine que se serait un livre attirant. Le genre de livre qui accroche le regard, qu’on a envie de feuilleter pour en connaître le contenu. Un contenu varié, instructif, conhérent, amusant, jamais blasant! De petit clin d’oeil sur la vie, rien de trop sérieux. … avec un brin de psychopop!

     
  3. Bizz

    2 septembre 2011 at 08:24

    Une BD érotique, c’est sûr!
    Nah. Je blague.
    Si je devais être un livre, je VOUDRAIS être un livre vraiment marrant, le genre de livre qu’on lit dans l’autobus et qui nous fait tellement rire que les gens assis autour rient aussi, parce que le rire, c’est contagieux. Le genre de livre écrit sous forme de courtes histoires, dont on peut lire un passage en cinq minutes, rigoler et chasser l’espace d’un moment les soucis de la vie. Avec un peu d’illustrations, mais surtout beaucoup de mots qui laissent place à l’imagination. Avec des blagues de pipi-caca-poil (oui, oui) qui côtoient aussi un humour plus recherché, plus réfléchi. Un livre drôle, simple et universel, où on s’y reconnait facilement.
    Le genre de livre qu’on termine en se disant: «Ah seigneur, j’ai jamais autant ri de toute ma vie!»
    Ça, ce serait vraiment moi.

     
  4. Capara

    2 septembre 2011 at 08:45

    Je serais un livre d’école pour étudiants à l’Université. Le genre de livre qu’on peut surligner et annoter. Un livre sur lequel on colle des post-it ou des marques pages. Un livre rempli de savoir à partager.

     
  5. Maryse

    2 septembre 2011 at 08:57

    Je serais un ebook!
    Non, ça c’était ma deuxième idée.

    La première qui m’est venue à l’esprit c’est, au contraire, que je serais un vieux livre plein de mystères et d’aventures dont les pages auraient gardé une odeur particulière, le tout dans une belle reliure de cuire avec le titre en lettres dorées. Peut être même que la première page contiendrait une dédicace toute personnelle à un ancien de la famille.

     
  6. Une femme libre

    2 septembre 2011 at 13:01

    Je serais le Kamasutra, un livre passionnant du début à la fin.

     
  7. michele

    3 septembre 2011 at 09:33

    Je serais le livre Boucle d’or et les trois ours. Pour traîner dans une chambre d’enfants, dans une garderie, dans une maternelle. Pour toujours entendre les enfants. La vie. Pour être raconté encore et encore dans un lit avant le dodo.

     
  8. seb haton

    19 septembre 2011 at 14:50

    Sans réfléchir : un roman d’amour qui se commence et se finit bien, avec beaucoup de sexe agréable 🙂
    Et en réfléchissant : euh…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :