RSS

L’été : un élément clé pour vérifier ses critères ?

24 Juil

Pour le poil, ça peut toujours aller... Mais la bedaine, on repassera ! 😉

La première fois que j’ai été sur le « marché » des célibataires, après ma rupture avec mon ex-mari, c’était le début (théorique) du printemps. Il faisait froid, il y avait encore un peu de gadoue… En plus, je portais une botte d’immobilisation, car j’avais le pied fracturé. Essayez d’être sexy avec ça, c’est tout un défi… Enfin, reste que les vêtements de fin d’hiver, ça dévoile bien peu. On risque donc d’avoir de mauvaises surprises une fois dans l’intimité… (Mais je pense que c’est pire pour les gars, car les sous-vêtements féminins peuvent te changer un bonnet A en poitrine apparemment abondante… ou te remonter une poitrine tombante le temps de le dire… je parle d’expérience dans le cas #1, mais pas dans le 2…hihi!)

L’été, par contre, la donne est bien différente. Quand on a la chance de parcourir l’univers des célibataires lors de la saison estivale, le look est bien plus révélateur, dès le départ…

Cette semaine, j’ai pu constater à quel point ça peut être avantageux de rencontrer quelqu’un dans une canicule… En fait, j’ai eu l’occasion de faire une saucette dans la piscine avec M… et de réaliser deux points importants pour la superficielle en moi :

1) Il n’a pas de bedaine, c’est confirmé!

2) Il n’est VRAIMENT pas poilu…

Si le critère numéro est un must pour moi, je suis parlable sur le second, tant que je n’ai pas affaire à un ours… Mais j’avoue que je ne suis pas fan de « fourrure ». C’est si agréable de toucher une peau douce…

Sur quoi se pose votre regard l’été, quand vous reluquez l’autre sexe ? Des critères en particuliers qui vous allument ou vous répulsent ?

P.-S. Fred, j’ai failli mettre ta photo Facebook de piscine de vendredi pour illustrer le côté « imberbe » de ce billet… 😉 Je te gage un dix que ça t’aurait même pas dérangé !

Publicités
 
11 Commentaires

Publié par le 24 juillet 2011 dans Célibat, réflexion, Séduction

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

11 réponses à “L’été : un élément clé pour vérifier ses critères ?

  1. Catellina

    24 juillet 2011 at 07:21

    Ici, la sueur au repos dans une température raisonnable, ça me « turn off »! Je parle pas de ceux qui travaillent fort à la chaleur, torse nu, bronzé….. mais ceux à peine sortis de l’air climatisé qui transpirent à grosses gouttes assis à l’ombre à 25 degrés dehors…..

    Le style vestimentaire…. Ceux qui se mettent une chemise pas attachée au resto (on est pas à la plage là), les petites shorts courtes en jeans effilochées avec les poches qui dépassent en dessous…. « turn off »

    Par contre, le bronzage (pas en canne là) même si je sais que ça ne fait « plus » nécessairement santé maintenant, je trouve ça sexy moi une peau dorée……

     
  2. Camille

    24 juillet 2011 at 09:08

    Je regarde les mollets et les pieds. Des petits mollets croches ça me turn off et des ongles d’orteils mal entretenus encore plus! Sinon comme Catellina, la sueur à zéro effort ne m’inspire pas tellement. Les odeurs non plus.

     
  3. fred

    24 juillet 2011 at 09:41

    Je gage pas avec toi. T’aurais gagné !
    tu peux te servir de tout ce que tu trouves sur net.

    Est ce que tu peux definir le concepte de bedaine.
    Dans mon livre j’en ai une petite (bedaine) mais c’est tout muscle … en dessous.

    Quand est-ce qu’on met le : C’est trop

     
  4. Lagirly

    24 juillet 2011 at 11:10

    Un corps d’athlète pas trop dénudé… chandail ajusté, short, sandales (avec orteils entretenus s.v.p. – c’est comme pour les femmes, si tu veux mettres des gougounes, arranges-toi les ongles!).

    Pour le poils, juste assez viril (chez l’homme aussi ça s’entretien).

    Offrez votre meilleur, camouflez le superflu… mais restez naturel et simple!

     
  5. Maman à bord

    24 juillet 2011 at 18:08

    Moi, mon regard ne se pose que sur mon chum… à moins que Claude Legault passe par là! Hihihi!;)

     
  6. Anik

    24 juillet 2011 at 18:33

    @ Catellina
    J’avoue, un beau bronzage naturel, c’est joli…

    @ Camille
    Tu vois, moi je n’ai pas cette tendance à regarder les pieds. Sueur à zéro effort = gros ?

    @ Fred
    Je te dirais que mon concept de bédaine est difficile à définir à l’aide de mot. C’est une question de ligne… Elle doit être droite entre les pectoraux et le pubis, je te dirais…

    @ Lagirly
    J’adore ta phrase: offrez votre meilleur, cachez le superflu, mais restez naturel… T’as pensé de la vendre pour une publicité ? 😉

    @ Maman à bord
    Après avoir vu ton chum en PM, je comprends que ton regard ne se pose que sur lui. 😉 Mais je comprends pour Claude Legault aussi! hihi!

     
  7. Evely

    24 juillet 2011 at 20:54

    Perso je reluque les fesses, la bouche, le torse (la carrure) et surtout ce qu’il y a entre les deux oreilles. Ben oui, je suis plate de même, le seul moyen de me charmer c’est de me jaser. J’ai tellement eu des amoureux qui ne se ressemblaient pas physiquement que je crois vraiment que je n’ai pas de type. Bon, bon, je vois Anik que tu sourcilles. J’adore, non, je jubile devant les grands, bruns, aux pattes d’oies, regard à la fois mystérieux et enfantin. J’aime la carrure d’HOMME légèrement fournie sans être un tapis, avec une voix douce, mais décidé et qui d’un regard ou d’un sourire me font fondre sur place. Du coup, prend toutes les parties de l’anatomie de George Clooney et c’est ce que je désire… euh je veux dire regarde… oups.

     
  8. Lagirly

    25 juillet 2011 at 06:53

    Que peut-on vendre avec cette phrase : offrez votre meilleur, cachez le superflu, mais restez naturel… 🙂 De l’eau ? Des biscuits puff! Des frites ?! Du vernis à ongle beige? 🙂

     
    • Anik

      25 juillet 2011 at 07:26

      Je pensais à une gaine beige en coton biologique ? 😉

       
  9. Maryse

    25 juillet 2011 at 08:04

    Peut importe l’été ou l’hiver, c’est le visage que je vais regarder en premier. 😉

     
  10. seb haton

    29 juillet 2011 at 11:10

    C’est difficile à dire… J’aime les corps en été, mais c’est surtout une question de posture. J’aime les femmes qui se tiennent bien, naturelles sans être provocantes, ni voûtées ni avachies, juste bien dans leur peau sans en faire trop.
    Le reste, c’est du cas par cas…
    séb h.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :