RSS

Comment user de spontanéité ?

17 Juil

La spontanéité dans les rencontres, qui sait si ça ne pourrait pas vous permettre de brûler de passion pour un mec ?

Il y a deux types de stratégies lorsqu’on souhaite draguer sur un site de rencontre… Vous pouvez opter pour la technique longue… (qui implique bon nombre de courriel) pour pour l’option courte…

Vous ne savez pas comment agir pour l’option courte ? Voici un cours 101.

1) Choisissez un mec qui demeure près de chez vous sur une site de rencontre et envoyez-lui un message (pré-enregistré ou réel, on s’en balance).

2) Attendez sa réponse…

3) Dites-lui que ça vous tente, là, maintenant, d’aller casser la croute ou faire une activité quelconque. Demandez-lui à brûle pourpoint son numéro de téléphone…

4) Le mec, surpris, va vous le donner.

5) Appelez-le sans autre forme de préliminaire, même si vous n’avez aucune espèce d’idée de son vrai nom (eh non, Rocky123, ce n’est probablement pas son nom réel) et que lui non plus ne connaît pas le vôtre. « Allô, Rocky123, c’est Adrienne341… Tu me replaces ? »  

6) Fixez un rendez-vous dans la demi-heure… et présentez-vous, telle que vous êtes…

Bon, d’accord, d’accord, vous risquez de découvrir que vous n’avez aucun intérêt en commun et que sa photo est plus jolie que la réalité. Mais au moins, vous n’aurez pas perdu des heures à « courrieler » pour rien, et vous aurez appris à sortir de votre zone de confort et vous pourrez être fière de votre spontanéité. C’est une belle qualité, non ?

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 17 juillet 2011 dans Célibat, Pensée, Rencontres, Séduction

 

Étiquettes : , , , ,

6 réponses à “Comment user de spontanéité ?

  1. Le Roux

    17 juillet 2011 at 08:32

    Le plus simple, avoir msn ou skype et parler en direct quand l’autre personne est là. Ça permet de faire un tri rapide, surtout que des fois après avoir parlé juste une fois à la personne, tu n’as plus rien à dire et tu sais que ça ne vaut même pas la peine de sortir de chez toi.

    C’est une pyramide, plusieurs invitations sur les sites de rencontre, quelques personnes sur msn pour jaser et peu de rencontres, mais toujours intéressantes.

     
  2. Lagirly

    17 juillet 2011 at 08:33

    La spontannéité est une belle qualité, elle permet de surprendre et surtout de profiter de ce qui se présente à nous à l’instant, sans attendre. La capacité de se retourner sur  »un trente sous » devient fascinante et digne d’un bel équilibre personnel…

    Par contre, dans ton histoire, sauver du temps ? Pas réellement de façon absolue. Le temps d’une sortie et de 10 courriels peut être équivalent. Le temps dynamique dépendra de la vitesse des réponces (comme pour ton mec qui répond 2 lignes aux 4 jours). Mais en gros, ce n’est que question de semaines. Et qu’est-ce qu’une semaine dans une vie?

    Toutefois, j’espère que tu demeures prudente avec ta spontannéité (ex.: aviser quelqu’un de ton entourage de tes heures de sorties.) Même dans la spontanéité, tu peux tomber sur le mauvais numéro puis finir dans les faits divers! Je ne veux pas être alarmiste, mais des histoires de rencontres qui tournent mal, il y en a tous les jours (et une personne proche de moi lui est arrivé quelque chose de très horrible, donc je suis bien placée pour parler).

     
  3. sophie

    17 juillet 2011 at 09:09

    Je suis tellement d’accord avec cette stratégie! 🙂 Je trouve que les sites de rencontre, ça permet quelques fois de « se pratiquer » à être en relation avec les autres; à apprendre à connaître qui on est, à mieux comprendre nos besoins et nos envies par rapport à nos relations à l’autre dans un contexte de séduction pour éventuellement trouver une personne pour faire un bout de chemin. Et cette stratégie a l’avantage de diminuer nos attentes lorsqu’on se présente à la rencontre, ce qui est une excellente chose.

    Je trouve qu’avec internet, étant donné qu’il y a seulement l’écrit, on a accès uniquement 10% du message; on se crée le 90% manquant avec notre imagination, on porte des intentions à notre interlocuteur qui celui ou celle-ci n’a peut-être pas, et ce, parfois à son désavantage, mais aussi souvent à son avantage. Le danger de ça est d’idéaliser une personne qui, finalement, on ne connait pas vraiment pour s’accrocher à quelque chose qui n’existe pas. Il n’y a rien comme de se rencontrer pour aller manger, parce que de toute façon, il faut bien manger! Au mieux, on fait une agréable rencontre. Au pire, cette heure de lunch aura été ennuyeuse, mais bon! Ça fait quelque chose à raconter à notre entourage et ça nous permet de mieux connaître ce qui nous plait et nous plait moins chez une personne.

    Je recommande cette stratégie! 🙂

     
  4. fred

    17 juillet 2011 at 14:57

    Je suis daccord avec ce style de rencontre pour plusieurs raisons
    1 Je n’utilise pas MSN
    2 Des courriels interminables c’est interminable.
    3 Tu peux voir si la fille est capable de se préparer en 30 minutes
    4 T’as pas perdu 2 semaines et si ca marche pas tu passes au prochain.

     
  5. seb haton

    29 juillet 2011 at 11:30

    Je suis en parfait désaccord pour au moins une raison : n’importe qui de simplement prudent n’ira pas se jeter dans les bras d’un inconnu se faisant appeler Rocky123…
    séb h.

     
  6. Anik

    29 juillet 2011 at 18:08

    Bon, tous semblent d’accord sauf Seb…

    Mais tu sais, Seb, Rocky123, c’est une simple illustration de… J’avoue que j’ai choisi un surnom qui n’inspire pas beaucoup !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :