RSS

Pires moments de couple – #1

10 Juil

La cause de l'une de mes pires chicanes de couple (et ce n'est pas à cause de l'haleine causée par les oignons !)

Inspirée par le commentaire de Stéphanie cette semaine sur le fait que la femme ne doit pas être trop « masculine », mettons, j’ai eu l’idée de créer une nouvelle catégorie de billets de blogue : mes pires moments de couple…

Un petit regard amusé sur mes pires souvenirs de couple… Pour me convaincre de faire attention avec mon prochain copain ou pour constater que, dans le fond, rien n’est jamais si grave qu’on le croit dans la vie ? Je ne sais pas, mais n’hésitez pas à partager vos « meilleurs-pires » moments vous aussi. Je suis certaine qu’on peut bien rire de nous-mêmes à l’occasion…

Alors, voici ce qui, il me semble, fut le sujet de la pire chicane que j’ai eu avec mon amoureux, alors que j’étais à l’université, que j’étais jeune (20 ans) et innocente (que connait-on de la vie à 20 ans ? hihi!)…

Je travaillais à l’époque dans la chaîne d’épicerie Métro. Ce jour-là, j’avais travailllé 8 heures aux caisses, debout, à servir de « sympathiques » clients dont certains ne sont même pas foutus de répondre à un sourire… Enfin. Une chose m’avait permis de tenir le coup toute la journée. Je me disais qu’en revenant, je n’aurais pas à cuisiner. Mon restant du sandwich 12 pouces au fruits de mer achetés la veille au SubWay m’attendait. La gourmande en moi adore manger des restes de restaurant : du plaisir deux fois plutôt qu’une… Et la paresseuse en moi adore ne pas avoir à cuisiner…

En revenant chez moi à pieds, je pensais à ce bon petit souper qui m’attendait. Je le mangerais en regardant un téléroman, tranquille… Ah, les petits plaisirs simples de la vie. J’en salivais… Et j’avais vachement faim, parce que 8 heures debout et 20 minutes de marche, ça creuse l’appétit…

J’arrive à mon appartement. Mon copain est là.

– Allô !

– Ah, j’ai faim! Je vais manger tout de suite !

J’ouvre le frigo. Je cherche mon sousmarin. Voyons, je ne le vois pas…

– As-tu vu mon sandwich ?

– Oui, je l’ai mangé ce midi…

 Mon visage passe du rouge au blanc livide…La fumée se met à sortir de mes oreilles… Je FULMINE !

– T’as mangé MON sandwich ? Sans me demander la permission ? T’as osé manger MON $&%?@# de sousmarin ???

Je vous épargne le reste de la discussion, mais je sais que ça avait été intense… Je pense que je l’ai boudé deux jours (et je ne boude jamais, je vous le dis). Je sais, pour une sousmarin… C’est ridicule…

Morale de l’histoire : mon jugement et mon sens critique sont inversement proportionnels à la satisfaction de ma faim. Ne me faites jamais « chier » quand je n’ai pas mangé. Et : NE TOUCHEZ JAMAIS À MA BOUFFE SANS MON CONSENTEMENT !!! (j’ai dû être victime de famine dans une ancienne vie!)…

Des chicances de nourriture, ça vous est arrivé ?

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 10 juillet 2011 dans Pire moments de couple, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , , , ,

4 réponses à “Pires moments de couple – #1

  1. Marie-Jeanne

    10 juillet 2011 at 06:58

    Oh! lala ce que çà peut faire un estomac vide chez une fille……..
    Ici la première chicane n’a rien à voir avec la bouffe mais c’est plutôt une histoire de fesses (je viens de mettre en branle votre imagination hihihi!!!)
    Moi et mon chum avions déménager, la veille, dans notre toute première maison. On étaient trop fiers!!!!
    La première nuit ,je travaille….alors j’avais demandé tendrement à mon chum de m’attendre pour qu’on déjeune ensemble (il faillait qu’il comprenne fait-moi un beau déjeuner)
    le matin j’arrive à pieds et il est installé confortablement en robe de chambre (sa mautadine de vieille affaire rayée brun de vieux pépère) dans la balancelle. Je m’assoie un peu ,raconte ma nuit et espère mon déjeuner. En bon amoureux ,il n’a pas oublié (ouf!) mais on s’aperçoit vite que l’on est embarrés dehors.Je n’ai pas les clés ,lui non plus…..la tension monte et J’AI FAIM!!!!
    Le seul moyen que l’on trouve c’est de casser un petite fenêtre latérale qui sert d’ouverture à la corde à linge (fait à retenir on est très près du voisin arrière). Alors l’homme de la situation lance une pierre pour casser notre nouvelle acquisition (j’vous jure que le premier coup n’a pas suffit ,trop de douceur!) Une fois cassée et les humeur réchauffées (qu’on ose pas trop exprimer fort, on est le matin et on ne connait pas nos voisins, disons qu’on veut aussi passer inaperçus) l’homme de la situation grimpe dans l’échelle pour passer par le trou……il y reste coincé ,se penche pour s’en sortir et moi en bas j’ai la plus belle vue du monde de ses fesses à l’air. Je me mets à rire de façon incontrôlable mais j’ai comme l’impression d’être regardée….nos voisins étaient dehors!!!! avec pour première rencontre les fesses à mon homme.
    Bon on a pas trop déjeuner et rien d’autre ,selon lui j’avais profiter un peu trop de son intimité à ses dépens.
    Il a du avoir un petit traumatisme, depuis il m’attend toujours habillé dehors et la robe de chambre est allé aux poubelles.

     
  2. Camille

    10 juillet 2011 at 10:40

    Ahahaha!!! avec mon ex je pétais toujours les plombs parce qu’il mangeait TOUT! Le lunch que je m’étais préparépour le lendemain en guise de fringale à minuit, un gâteau en entier alors que j’en avais seulement mangé un mini morceau. La crème glacée à même le pot (il pouvait engloutir un 2 litres one shot à la cuillère). Ça me rendait folle, j’avais envie de manger quelque chose acheté la veille à l’épicerie il n’en restait déjà plus! En plus c’était moi qui payait l’épicerie et ça me coûtait un bras et une jambe malgré que je cuisinais comme une bonne! Mais ce qui me faisait le plus chier c’est qu’il mangeait comme un porc et restait maigre alors que moi je mangeais peu et j’avais des rondeurs à perdre. Dans les sujets de dispute, la bouffe était pas mal numéro un.

     
  3. seb haton

    29 juillet 2011 at 11:52

    Je vais te faire plaisir : c’est une chicane à caractère sexuel d’il y a environ dix ans. C’était une ex et nous vivions ensemble depuis 4 ans.
    Elle était en train de raconter à ses copines (devant moi) que j’étais un satyre libidineux et que si elle m’écoutait « nous ferions l’amour plusieurs fois par semaine !! Vous imaginez !? »
    Elles « imaginaient » très bien, je dois dire, et plusieurs m’ont regardé avec un petit sourire qui ne voulait pas dire « crisse de pervers, disparais tout de suite ! » 😉
    L’une de ces fameuses copines dit alors à ma blonde de l’époque :
    « Écoute, je ne sais pas quel est ton problème et je ne veux pas le savoir, mais si tu veux qu’on échange nos mecs, c’est O.K. tout de suite ».
    J’ai éclaté de rire en entendant ça (mais nous n’avons pas échangé). Elle m’en a beaucoup voulu et a boudé pendant deux semaines (un record) avant que nous nous quittassions…
    séb h.

     
  4. Anik

    29 juillet 2011 at 18:03

    @ Seb
    J’adore cette chicane…
    Je te comprends d’avoir quitté cette fille… Une boudeuse qui, en plus, n’a pas d’intérêt pour la sexualité. À quoi bon ? 😉

    (En passant, depuis quand faire l’amour plusieurs fois par semaine est un problème ? hihi!)

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :