RSS

L’art de draguer à l’épicerie…

04 Juil

En tout cas lui, je ne risque pas trop de vouloir le séduire au supermarché... 😉

Je déteste faire l’épicerie… En fait, je pense que j’aime mieux manger la même chose pendant trois jours de suite que de me rendre à l’épicerie.

Ce jour-là, alors que mon estomac est à deux doigts de la grève de la faim à force de manger des pains tortillas fourrés au thon piquant thaïlandais et au fromage de chèvre (ma recette de prédilection pour me préparer un repas en 27 secondes et ¾), je décide de faire acte de présence dans mon épicerie de quartier. Malgré mon ventre qui a envie de se plaindre, mais qui résiste, ce qui s’explique par les quelques croustilles que j’ai ingurgitées à titre préventif avant de partir (Que voulez-vous ? Manger un fruit, ça m’excite autant que de faire l’amour avec le bonhomme Michelin), je suis d’excellente humeur.

Et pour cause : il fait beau, je porte une petite robe avec des talons, mon bronzage commence à être pas mal et je suis en congé. La vie est belle! J’entreprends mon parcours des allées, affamée et tentée par toutes les gourmandises qui s’étalent sous mes yeux…

Et parlant de gourmandise, je vois un savoureux morceau de viande qui me fait littéralement saliver. C’est toute une pièce… d’homme ! En fait, devant moi, testant la fermeté de la chair… d’une mangue, un grand mec châtain semblant arriver tout droit de Californie semble bien concentré… Mue par une singulière impulsion (ou par la trop longue insatisfaction de mes pulsions libidineuses), je m’approche de lui, devant le comptoir des mangues, pour une fois sincèrement heureuse de voir un fruit, et je l’aborde de la manière la plus ridicule qui soit, mon cerveau ayant trop surchauffé au soleil, je suppose :

–  C’est ça que tu manges pour être beau comme ça ?

J’éclate de rire, et j’attends sa réaction… La suite bientôt!

Publicités
 
12 Commentaires

Publié par le 4 juillet 2011 dans Épisode 9, Rencontres, Séduction

 

Étiquettes : , , , , , , ,

12 réponses à “L’art de draguer à l’épicerie…

  1. Catellina

    4 juillet 2011 at 06:45

    Si tu savais le bien que tu me fais! Te lire est un vrai plaisir!

    Alors c’était « Curtis dans ma cuisine » et il est allé faire à souper chez-vous???

     
  2. Marie-Jeanne

    4 juillet 2011 at 07:02

    Quelle bonne façon de commencer la journée que de te lire….je vais avoir une envie de rire dans la face toute la journée. Je laisse aller mon imagination hihihi!!!! vite la suite! La faim te donne une énergie du tonnerre sans réserve…..à moin que ce soit le thon piquant thaïlandais.Des affaires que
    j’essaie cela comme déjeuner ;), je dois aller à l’épicerie (et j’haïs çà aussi!!!!!)

     
  3. Anik

    4 juillet 2011 at 07:22

    @ Catellina
    Curtis ??? De quessé ? Il a l’air intéressant !
    Merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir !

    @ Marie-Jeanne
    Si tu savais tout ce que la faim peut me faire faire… 😉
    Mais si j’ai TROP faim, gare à mon humeur ! (d’où la nécessité d’avoir mangé des chips AVANT l’épicerie!)

     
    • Anik

      4 juillet 2011 at 07:42

      Miammm…. hummmm…. grrrrrrrr…. Je le prendrai dans ma cuisine n’importe quand… (et potentiellement dans ma chambre, hihi!)… ouf! 🙂

       
  4. L'impulsive montréalaise

    4 juillet 2011 at 07:53

    Perso, j’aime bien faire l’épicerie….mais j’avoue qu’il y a ici une petite twist qui rendrait le tout encore plus intéressant ! Aahahhaha !

     
  5. Lud.

    4 juillet 2011 at 08:24

    J’espère qu’il n’avait de blonde en train de choisir des fraises pas trop loin… lol 😉

     
  6. Stéphanie

    4 juillet 2011 at 09:08

    Curtis est encore mieux en anglais… Il a un accent tellement craquant! 🙂

     
  7. Capara

    4 juillet 2011 at 09:25

    Wow, quel audace! J’ai hâte de voir si ce sera payant 😉

    Pour ma part, quand je fais l’épicerie, ce n’est pas moi qui attire les regards, c’est plus mon bébé dans sa coquille qui est dans le panier… «Ah le beau bébé, il a donc bien de beaux yeux bleus…». Pour ce qui est des beaux hommes, je ne sais pas si c’est le moment où j’y vais qui n’est pas propice pour en voir mais il n’y en a jamais!!

     
  8. Anik

    4 juillet 2011 at 11:10

    @ L’impulsive
    Oui, j’avoue, ça va peut-être me faire changer ma perception de l’épicerie…

    @ Lud
    Non, seulement une rousse boutonneuse… 😉

    @ Stéphanie..
    Accent ou pas, sur photo, il est craquant !

    @ Capara
    Il faut que tu y ailles à des heures bizarres (genre entre 17 et 19h, quand ceux qui ont des familles vont manger les enfants, justement!)… Et cruiser avec bébé, j’avoue que c’est moins vendeur ! 😉

     
  9. Fred

    4 juillet 2011 at 18:06

    Ya des chose qu’un homme ne peut pas dire.
    je vois un savoureux morceau de viande qui me fait littéralement saliver.
    Imagine le scandale !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :