RSS

Quand c’est trop propre… ça sent mauvais !

16 Juin

Je pense que je viens de rencontre Monsieur Net... mais avec plus de de cheveux!

Mon charmant feu sauvage et moi avons décidé de préserver ma patience. Considérant le temps requis à Mars pour répondre entre deux rencontres, je suis aussi bien de le voir tout de suite, sinon il risque de neiger avant un prochain échange (quoique vous me direz qu’il peut neiger n’importe quand au Québec, et je vous donnerais raison).

Je prends toutefois l’initiative de l’avertir de mon « état » par téléphone, histoire qu’il ne soit pas trop surpris à mon arrivée.

–  Écoute, Marc, je dois t’avouer quelque chose de gênant.

–  Quoi, tu as voté libéral à la dernière élection provinciale ?

–   Hi ! hi! Non… C’est pire que ça!

–   Pire? Tu as un faible pour les hommes au dos tellement velu que ça sort du chandail ? Non, laisse-moi deviner! Tu termines bientôt ton opération de changement de sexe et en réalité, tu es un homme ?

–   Non ! C’est que vois-tu, j’ai un feu sauvage. J’ai beaucoup travaillé dernièrement et la fatigue a quelquefois cette conséquence sur moi (Je prends la peine de préciser, au cas où il serait tenté de penser que j’ai la maladie du baiser à force d’avoir trop embrassé).

–   Ne t’inquiète pas pour ça. Ça m’arrive souvent  à moi aussi ! (Ah? bien j’avoue que ce n’est pas tentant… Je sais, je ne suis pas placée pour parler).

Enfin, il semblerait qu’on sera parfois deux à être terriblement sexy… 😉

Sertie de ma magnifique décoration buccale, je me présente donc chez Marc, en ce mercredi soir clément. Il habite un condo dans ma ville de banlieue, mais dans un quartier qui n’est pas le mien. Il me répond avec son charmant sourire.

Dès que je jette un coup d’œil sur son logis, je constate avec étonnement l’épuration des lieux. Les murs du grand salon et de la cuisine et salle à manger attenantes sont tout blancs. La décoration et les meubles sont minimalistes mais de bon goût, raffinés. Je sais, ça fait cliché, mais je me demande comment un homme peut avoir décoré ainsi. Un homosexuel, peut-être… À la constatation de cette idée, je me rappelle que Marc m’avait avoué avoir déjà pleuré devant certains films, dont Les Pages de notre amour. Bon, il exprime ses émotions et sait décorer… Est-ce que ça en fait moins un homme pour autant ?

Je suis estomaquée devant la propreté des lieux, et surtout la chambre de ses enfants exemptes de toute traînerie et je n’y vois aucune trace de jouets. A-t-il vraiment des enfants ? Si oui, comment arrive-t-il  à conserver des chambres si propres ? Je n’ose pas lui poser la question… ni ouvrir la porte du garde-robe. Qui sait, peut-être est-il plein à craquer!

Après ce bref tour du propriétaire, Marc m’offre un verre de vin, puis nous nous asseyons pour jaser un peu au salon. La conversation est fort agréable…

–   Je suis curieuse, qu’as-tu prévu en guise de repas ?

–   Des sushis. Tu aimes, j’espère ?

–   Bien sûr…

Bon, je ne le verrai pas cuisiner, mais il a bon goût. L’assortiment qu’il a commandé est prometteur. Nous nous installons, puis je déguste tranquillement mes bouchées japonaises, alors qu’Il progresse à pas de tortue dans son assiette…

–  Si tu en veux d’autres, tu peux te servir dans les miens, j’en ai trop.

–  Tu n’aimes pas ça ?

–  J’aime, mais je n’ai pas très faim.

Bon, alors tu ne me le diras pas deux fois. J’adore manger! Je prends le risque de passer pour une cochonne (dans un autre sens, cela lui plairait peut-être, hi! hi!), et je pique quelques morceaux dans son assiette. Alors que les saveurs éclatent dans ma bouche, je suis encore un peu perplexe. Il me semble qu’un vrai mâle a davantage d’appétit. Surveille-t-il sa ligne ? Ce serait vraiment particulier. Je ne sais pas pourquoi, mais un gars qui fait un régime, ça ne me séduit pas du tout. Et ça s’explique :

1)  Par le fait que s’il suit un régime parce qu’il est trop gros, bien aucune attirance physique ne peut naître.

2)  Parce que s’il suit un régime et qu’il est mince ou proportionné, bien ne me demandez pas pourquoi, mais je trouve ça peu viril. Trop typiquement féminin comme comportement.

Bon, il pleure en écoutant des films, sa maison est épurée, propre et bien décorée, il mange peu… Mon petit doigt me dit que j’aurais besoin d’un homme plus homme que ça… D’un autre côté, il est agréable à l’œil, me gâte avec des sushis, sportif et intelligent… À quel point la virilité fait-elle partie de mes critères absolus ? C’est à voir… samedi !

Et vous, vous l’aimez viril à quel point, votre mec ? Et chers lecteurs masculins, sur quoi vous basez-vous pour vous sentir viril à souhait ?

Publicités
 
15 Commentaires

Publié par le 16 juin 2011 dans Épisode 7, Comprendre les hommes, Rencontres

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

15 réponses à “Quand c’est trop propre… ça sent mauvais !

  1. Camille

    16 juin 2011 at 07:41

    Wow! Il répond à mon critère numéro 1: Propre!!!! Moi torcher un gars, non merci, j’ai assez donné!! Pour la possibilité de régime, j’avoue que c’est turn-off total. Virilité? Un minimum manuel est toujours appréciable, sinon, en autant qu’il ne soit pas plus poupounne que moi et qu’il soit plus poilu que moi ça me va 😉

     
  2. Catellina

    16 juin 2011 at 08:06

    Mmmmmm….. moi qui est prête à donner sa chance à tous….. celui-là pas certaine….. ça sent mauvais tout ça….. il y a anguille sous roche….. J’ai hâte d’en savoir plus!
    Sinon trop en faire pour impressionner…. attention ça reviendra au galop…. les sushis c’était pour t’impressionner…. hi! hi! hi!

     
  3. Jukiwi

    16 juin 2011 at 09:37

    Parfois, selon moi… on accorde une trop grande importance à certains petits détails… qui risquent de nous faire passer à coté de ce qu’il y a de plus important…!
    Personnellement, mon tchum (que j’ai rencontré via un site de rencontre…) ne correspondais pas à mes ‘supposés’ critères ….. Mais comme il y avait une attirance physique intense et autant intellectuellement… Je me suis lancée et je suis amoureuse comme jamais.
    Mon tchum mange bizarre… ( trop bien.. aucuns McDo…. et etc…) et a des habitudes de sommeil peu communes… il est très ‘princesse’ pour son dodo…
    Mais pour le reste… il me comble, me fait sentire extraodinnaire… et je peux le sentir près de moi… mais à distance.
    J’ai fais preuve d’ouverture… et les différences que nous avons nous ont rapprochées… certe, nous avons énormément de points communs.
    Mais personne n’est parfait.. et une définition de l’HOMME, peut évoluer….
    La virilité d’un homme se mesure par l’effet qu’il provoque en toi. !

     
    • Anik

      16 juin 2011 at 22:14

      C’est vrai qu’on accorde parfois beaucoup d’attention aux petits détails. Mais j’ai comme l’impression que lorsqu’on rencontre le bon, justement, les petits détails n’ont plus d’importance… Mais ça prend des points communs, comme tu dis.

      J’adore ta conclusion : c’est vrai que la virilité se mesure à l’effet provoqué ! Tout est relatif !

       
      • lessitesderencontresetmoi

        18 juin 2011 at 01:56

        je suis d’accord avec ce commentaire dans la mesure ou quand on trouve « le bon » les détails n’ont plus d’importance, les mêmes choses d’ailleurs qu’on aimait pas trop chez les autres peuvent sembler craquants ! mais n’est-ce pas comme ça justement qu’on arrive à se retrouver seule après un bon bout de temps? peut-être il faut se dégager de cette idée que quand c’est « le bon » tout doit directement couler de source? et chercher un peu différemment? c’est des questions personnelles ça, hein, je sors pas ma science sur la séduction… car je suis souvent dans les mêmes questionnements que toi 😉
        j’attends la suite aussi !

        ( et pour celles qui cherchent le prince charmant, ok il existe pas ! mais je reste persuadée qu’un homme peut être galant, attantionné et tout ! si si , ça existe ! j’en connais ! alors arrêtez de nous dire qu’il n’existe pas !)

         
  4. Maman à bord

    16 juin 2011 at 09:59

    Un gars qui te laisse ses sushis c’est… appétissant!;)
    Miam, Miam!:)

     
  5. Fred

    16 juin 2011 at 11:32

    Je l’avais détecté la première fois le coté … Fif.

    Pour ce qui est de la virilité. Quoi de mieux qu’un gars matcho qui s’assume.

    Les princesses qui cherchent le prince charmant, romantique, dévoué, galant, bla bla bla bla.
    Continuez d’écouter les feux de l’amour hahahahahahaha

     
  6. Une femme libre

    16 juin 2011 at 12:15

    Anik, non mais…. tu me désespères des fois!!! ;o) Selon ce billet un gars viril, c’est un gars malpropre, avec un appartement pas décoré ou décoré par sa blonde précédente, qui ne pleure pas devant un film, mange un gros steak au lieu de sushis ou bien quand il mange des sushis, en mange comme un cochon! Quelle belle image de la virilité. Sais-tu, je les aime un peu moins virils que ça? Héhé!

     
    • Maryse

      16 juin 2011 at 17:06

      @ Une femme libre : J’aime bien cette définition de la virilité!

      Sinon, on peut toujours rajouter qu’il soit si poilu que ça dépasse du chandail… 😛

       
  7. Lagirly

    16 juin 2011 at 17:28

    Pis après ça chicane parce que le gars laisse traîner ses bobettes à côté du lit, qu’il mange rien de très élaboré, qui se fou du bordel dans la maison pis qui s’enfarge dans les vidanges sans penser à aller les mettre au chemin!…

    Je suis bien d’accord avec une femme libre… c’est exaspérant!!!

     
  8. Anik

    16 juin 2011 at 19:43

    @ Tous
    J’avoue que les avis sont partagés sur la virilité et sa définition…
    Ne vous méprenez pas, j’aime les hommes propres… Mais quand c’est TROP propre (sincèrement, je me demandais si quelqu’un vivait dans la maison, tellement c’était clean!), même chez une femme, je trouve ça un peu particulier… Soit c’est un maniaque du ménage, soit… ???

    Je me considère quelqu’un de propre. Ma maison est toujours assez bien rangée et propre, mais je ne vire pas folle avec ça, ce n’est pas une priorité. Alors, je ne voudrais pas me retrouver avec un monsieur Net qui me reproche ma façon masculine de tourner les coins ronds en passant la balayeuse..,.

    Et pour la déco, j’aime une gars qui a bon goût, mais sans qu’on ait peur de respirer de peur de casser un bibelot…

    Bon, tout ça pour dire que je ne veux pas que le gars ait des attibuts plus féminins que moi… 😉 J’suis pas supposée être l’homme du couple ! 😉 Je sais, ça fait cro-magnon, mon histoire, mais c’est plus fort que moi…

     
  9. Maggie

    17 juin 2011 at 01:33

    La virilité de mon chum…hum bonne question..

    C’est dans sa façon d’être qu’il est viril.
    Il est sur de lui, il sait qu’il fait le bon métier pour lui, il assume ses passions, il est fier de se tenir droit même quand il va a contre-courant.
    Il respecte les autres pour eux et leur idées. Il sait écouter, argumenter et discuter calmement.
    Il sait etre un pilier quand j’en ai besoin dans mes tempetes.
    Et quand s’est lui qui s’écroule, il sait etre juste ce qu’il faut émouvant, sans verser dans un exces de larmes.

    Mais oui avec son body de 6’1″ et ses 230 lbs tout en muscles…juste bien shapé, mais pas monsieur muscles. Qui peut me prendre dans ses bras et me virer tête en bas si l’idée lui prend, c’est stéréotypé je sais, mais je trouve ca viril…étant moi fait dans le format minuscule avec mon 5’4″ et 100 lbs.
    Ca le rend sexy et sécurisant a la fois 😉

    Pour moi ca se joue dans l’attitude. Et même si mon chum ne va pas bucher dans le bois, ne trippe pas sur les chars, ne boit pas de bières et déteste le hockey.
    Il est viril..parce qu’il est lui-même, authentique, vrai et fier et l’assume a 100 %

    Par contre j’ajouterais qu’il est propre mais pas maniaque. Il adore manger, très gourmand et a une bonne fourchette. Il aime les films d’actions. Et s’il est compréhensif et écoute mes « états de femme », son coté féminin ne fait pas compétition au mien LOL

    Oui aux hommes avec des sentiments, qui les montre.
    Mais moi aussi j’ai un bug quand le gars pleure plus souvent que moi qui suis braillarde de nature.

    Et je pense que quand on trouve le bon, on ne s’attarde pas aux détails….en fait on ne voit pas trop les défauts aux début…c’est ca la magie quand ca clique….on ne voit les défauts en majeure partie que plus tard 😉

     
    • Anik

      17 juin 2011 at 05:42

      Ouf, tu sais bien décrire ton chum… T’as de la chance d’avoir un tel mec…
      L’attitude, c’est l’essentiel, tu as raison… De la même manière que la féminité est une question d’attitude…

      Et pour les défauts, c’est vrai qu’on les voit plus tard (ou qu’on se donne la permission de les voir, héhé!, parce que si on avait voulu, on aurait pu les percevoir dès le début…)

      PS Bienvenue ici!

       
  10. Une femme libre

    17 juin 2011 at 20:06

    Coudons, Anik, me semble que vous avez un tantinet changé sur votre nouvelle photo. C’est celle-là que vous avez envoyée à réseau-contact?

     
    • Anik

      19 juin 2011 at 08:48

      Héhé, je suis due pour une nouvelle épilation ! 😉
      Oui, c’est ma nouvelle photo de réseau ! Je pogne, pas à peu près ! 😉

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :