RSS

Le bonheur de la pause ?

15 Juin

La mélodie du bonheur du couple est-elle composée de certaines pauses ?

Aujourd’hui, je ressens le besoin d’une pause… Les deux prochaines semaines s’annoncent intenses au plan travail, le boulot que je quitte bientôt chevauchant mon nouvel emploi. Mais j’avais envie d’écrire un peu tout de même, d’où cette citation sur le thème du jour :

La pause, elle aussi, fait partie de la musique.

Stefan Zweig

Dans la vie de couple, trouvez-vous que cette citation a du sens ? Personnellement, je crois que oui… Mais bizarrement, je pense que la pause ne devrait pas avoir lieu quand ça va trop mal… Il me semble qu’il est bien de prendre du recul quand on sent que les choses commencent tranquillement à dégéner, mais que l’amour est toujours présent et assez intact… Avez-vous déjà vécu de telles pauses significatives de couple ? Êtes-vous finalement revenu avec l’être aimé ou était-ce trop tard ?

Par ailleurs, les petites pauses « pour le plaisir », histoire de susciter le désir en prenant un ou quelques jours loin l’un de l’autre, je pense que c’est aussi très bénéfique… que ça doit faire partie de la musique du couple, de temps à autres dans la mélodie ? Le faites-vous ?

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le 15 juin 2011 dans Pensée, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , ,

7 réponses à “Le bonheur de la pause ?

  1. Lagirly

    15 juin 2011 at 06:50

    Les pauses ne sont pas nécessaires lorsque l’indépendance de chacun est préservée. Chacun doit pouvoir décider de ses actes dans le respect et l’engagement envers l’autre. Je pense que les couples qui ont besoin de pauses, sont les couples qui s’étouffent mutuellement (ou qu’un des membres contrôlent les agir de l’autre). Nous avons besoin de temps pour soi, pour son couple, pour sa famille, pour ses enfants (pris individuellement) afin de solidifier et harmoniser nos relations. Lorsque cet équilibre est menacé durant trop longtemps, l’accumulation fait que la pause est inévitable.

    Les moments de temps pour chacun permet de préserver les relations dans le respect et la communication réciproque.

     
    • Anik

      15 juin 2011 at 07:25

      Je comprends ce ton point de vue et tu as raison…

      Perso, j’avais en tête 2 choses :
      1) Les pauses de recul quand l’un ou l’autre des partenaires a un problème personnel, mais qui affecte le couple et pourrait affecter l’amour…
      2) Les pauses genre : on décide d’aller chacun de son côté un week-end, alors qu’on a l’habitude de se voir, juste pour susciter le désir et briser la routine…

      Je suis une grande fan des moments pour chacun, ayant plusieurs loisirs, amis et emplois… Mais parfois, des séances plus longues ravivent la flamme (si l’un décide de partir en voyage seul, par exemple)… Et lorsqu’il y a cohabitation, bien faire un ou plusieurs dodos ailleurs, ça peut être bien.

      Mais je crois que la différence entre ce que tu exprimes et ce que je voulais dire, c’est que tu parles d’avoir BESOIN d’une pause (impliquant qu’on n’endure plus la présence de l’autre)… Et moi, je mentionnais prendre une pause « pour le plaisir » (donc, n’impliquant pas un BESOIN de ne plus avoir l’autre dans sa face, mais juste pour le fun de changer la routine et de susciter encore plus le désir…).

      Merci pour ton commentaire qui met une lumière différente sur les pauses et leurs différentes motivations.

       
  2. Lucyolle

    15 juin 2011 at 12:19

    Moi, ce n’est pas d’une pause dont j’ai besoin, mais de vacances!!!

     
  3. Une femme libre

    15 juin 2011 at 12:44

    Mon expérience: quand un couple commence à parler de besoin de « pause » et d’aller prendre l’air, c’est le début de la fin. On se rend compte qu’on est très bien sans l’autre finalement et puis qu’il y a plein de candidats potentiels. et que la liberté est une bien belle chose… du coup, on n’a plus envie de revenir de sa « pause » et on se remet à penser illico à la prochaine. De là à passer à la « pause » illimitée, il n’y a qu’un pas. Quand ton conjoint te dit « J’ai besoin d’une pause », prépare-toi à la rupture!

     
  4. Anik

    15 juin 2011 at 16:15

    @ Lucyolle

    Je seconde !

    @ Une femme libre

    Je n’ai jamais pris de pause de couple. Quand c’était fini, c’était fini ! Par contre, j’ai déjà pris deux fois des pauses « AVANT » de commencer une relation, pour placer les choses afin de s’assurer d’un bon départ. Ça peut paraître bizarre, mais dans ces cas, c’est une pause nécessaire et salutaire que je ne regretterais jamais…

    Mais tu as raison, un couple qui est ensemble depuis un moment qui souhaite une pause, ce n’est pas bon signe. Probablement que c’est le compromis que les gens font parce qu’ils n’osent pas ou ont peur d’annoncer leurs couleurs dès le départ, à savoir que la rupture est éminente…

     
  5. Evely

    15 juin 2011 at 20:28

    Je ne dirais pas que je suis dans une relation fusion, mais c’est vrai que l’on est deux meilleurs amis, alors on a tendance à presque tout faire ensemble. Ceci dit, deux fois l’été je tombe en monoparental, le temps d’un camping de gars et d’une randonnée extrême. De mon côté c’est la première fois que je vais laisser mes amours pendant deux dodos pour un camping de filles. J’en ai le tournis et pourtant quand mon fils dort chez ses grands-parents ça ne me dérange pas, mais là je ne le verrais pas le vendredi, le samedi et une bonne partie du dimance. Je ne verrais pas non plus mon conjoint et ça me donne tout autant le tournis.

    Pour les vraies pauses, j’y crois pas vraiment. En fait, toutes celles que j’ai vu étaient à ce moment où ça va mal et du coup les pauses sont devenues des séparations. Je connais un couple qui fait des vacances séparés (une semaine dans le sud), mais je ne comprends pas le principe. Si je me prends une semaine je veux la partagé avec mon amoureux… sinon c’est plate… mais comme je dis, je sais que même si j’ai pas une relation fusion, on est deux meilleurs amis, alors on a envie de faire les mêmes trucs.

    Bon en me lisant, faut qu’en même que je précise, on ne fait pas tout, tout le temps ensemble, mais pas de pause pour nous… j’imagine que c’est perso à chacun….

     
    • Anik

      15 juin 2011 at 21:12

      Tu sais, t’as le droit d’aimer être souvent avec ton chum. Je crois que c’est une question de personnalité de chacun, et de personnalité du couple. Tu sembles à l’aise dans ta formule, et c’est ce qui compte !

      Perso, je sais que j’ai besoin de beaucoup de temps en solo. Et j’y ai d’autant pris goût depuis cette année de célibat, où mon temps a été géré à ma guise entièrement. Je sais qu’avec un nouveau chum, mathématiquement, il va falloir que je diminue certaines activités, parce que comme je ne fais jamais RIEN, bien tous mes moments sont actuellement occupés par des activités personnelles, du travail ou les enfants. Ma définition des loisirs va changer : passer du temps en couple va être intégré à la liste… Maintenant, à quel point, comment ? Je n’en sais trop rien. Je trouverai la formule qui nous plaît pour répondre au besoin d’indépendance de chacun.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :