RSS

Comment s’assurer de l’amour de l’autre ?

13 Juin

Comment pourrais-je savoir si tu m'aimes vraiment, à mois que je sois vraiment désagréable que tu restes quand même ?

Il y a probablement mille et une façons de nous assurer que notre amoureux nous aime vraiment. Les gestes qu’il pose, les paroles échangés, ce que l’on comprend de son non-verbal (et là, je ne parle pas seulement du non-verbal provenant du pantalon)… Enfin… Mais en tombant sur cette vignette de bande dessinée, je me suis questionnée sur les preuves de l’amour…

Je me rappelle, lorsque j’étais avec mon ex. Les jours où j’étais de bonne humeur, où je ne critiquais pas, où je prenais soin de mon apparence… Il m’aimait et me le démontrait. Mais si j’avais le malheur de chialer, d’être de mauvais poil, de le critiquer parce qu’il avait oublié une tâche, bien soudainement, je ne méritais plus d’être aimée… Je ne sentais plus qu’il m’aimait. Évidemment, il ne m’a jamais laissée. Mais à quel point aimait-il seulement la Anik gentille et jolie, sans rien éprouver pour le « dark side » de moi, je ne sais trop…

Alors, pour tester l’amour de quelqu’un, doit-on être parfois un peu « bitch » ou détestable juste pour voir s’il restera et s’il nous aimera quand même ? L’amour inconditionnel, est-ce bon seulement pour les enfants, ou dans le couple aussi ?

Crédit photo : © Everyday People

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le 13 juin 2011 dans réflexion, Vie de couple

 

Étiquettes : , , , , , ,

7 réponses à “Comment s’assurer de l’amour de l’autre ?

  1. Lagirly

    13 juin 2011 at 06:31

    Stop! Voyons! Surtout pas! Pourquoi vouloir  »Tester l’amour » ? L’amour ça ne se teste pas, ça se vit, ça s’entretien. La tester, c’est l’étouffer, se tourner de l’essentiel, stimuler le conflit. L’amour ne fonctionne pas comme une voiture à pile. Il s’agit d’une énergie fragile que seul l’entretien peut permettre de demeurer. Lorsque tu  »testes » tu fais un pas en arrière et tu devras l’entretenir deux fois plus par la suite.

     
  2. L'impulsive montréalaise

    13 juin 2011 at 07:47

    Je ne crois pas qu’il ne t’aimait pas quand tu étais détestable. Mais les gars, toutes comme les filles, on aime bien quelqu’un de bonne humeur, joyeux, gentil. Qui veut un air bête ? Et qui ne se sent pas attaquer si l’autre le critique ? Ce n’est pas qu’on n’aime plus, ce n’est juste pas notre partie favorite de l’histoire. Et c’est normal. La vie de couple, c’est des hauts et des bas. On reste pendant les base, mais ça n’empêche pas d’avoir envie du retour des hauts !

     
  3. Evely

    13 juin 2011 at 20:40

    Perso c’est dans les moments plus dark que j’ai ressenti que mon conjoint m’aimait le plus. Enfin, peut-être pas quand je lui fais passé un mauvais quart d’heure à cause de mes SPM, mais après, quelques minutes après quand je lui dis que je m’excuse d’être une horrible marâtre et qu’il me répond que ce n’est pas grave, qu’il n’est pas facile à vivre lui non plus. C’est vrai qu’il a ses moments et c’est vrai que c’est quand je suis complètement exaspérée de ses manières que je sais aussi que je l’aime plus que jamais.

    Quand j’ai eu mon baby blues avec mon surplus de poids, mon acné post-grossesse, mes larmes sans arrêts, mon vieux t-shirt troués et surtout mon goût de rien, c’est lui qui me répétait que je suis belle et qu’après avoir vécu quelque chose d’aussi gros qu’un accouchement, j’ai le droit de prendre mon temps pour me remettre de mes émotions.

    Dans notre cas, je crois que l’on sait que ce n’est jamais contre l’autre que l’on en a, mais que c’est un dépassement et bon an, mal an l’autre fait ce qu’il peut pour ne pas le prendre perso et d’être présent pour celui qui voit noir. Mais attention, faut que ce soit dans les deux directions. Si c’est toujours lui qui me ramasse et que moi je ne lui rends pas l’appareil, ça ne servira à rien.

    Je peux te dire, que vraiment sur ce point, je sais qu’il m’aime et je dois dire que malgré ses pires moments je l’adore aussi

     
  4. Maman à bord

    13 juin 2011 at 22:23

    Je suis tout à fait d’accord avec Lagirly. Je rajouterais même que tester l’amour, c’est un peu commencer à cesser d’y croire. En d’autres mots, c’est le début de la fin!

     
  5. Anik

    13 juin 2011 at 22:42

    @ Lagirly et Maman à bord

    Vous avez raison. C’est vrai que le concept de test implique de ne plus y croire réellement. Je garde cela ne tête pour ma prochaine relation, où je souhaite moins « compter » et « vérifier »…

    @ L’impulsive montréalaise
    Tu as sûrement raison : l’amour ne quitte pas dans les mauvais moments, mais ça n’empêche pas d’avoir envie de mieux…

    @ Evely
    BEau témoignage. Tu as de la chance d’avoir un conjoint comme lui… Mais comme tu le dis, tu lui rends aussi la pareille à ta manière, quand il en a besoin… C’est super !

     
  6. lessitesderencontresetmoi

    14 juin 2011 at 11:32

    hello ! en tant que fille, je me reconnais dans le fait de « vouloir tester » si on m’aime…j’étais comme ça avant, je voulais savoir si il m’aimait même si je suis de mauvaise humeur, même si je suis pas parfaite, même si je suis vilaine… voir en fait que l’amour est fiable et inconditionnel, qu’on peut vraiment compter dessus

    un jour, j’ai été en couple avec un mec « testeur » lui même, et en fait je me trouvais testée dans des situations qui n’avaient pas lieu d’exister… devoir répondre à des questions qui n’avaient pas à se poser, devoir réagir avec ou non jalousie dans telle ou telle situation… Il m’a dit un jour, suite à une dispute, qu’il avait dit un truc désagréable « pour me tester » et je lui ai répondu « je suis pas un rat de laboratoire pour que tu me testes toujours comme ça » ! et je l’ai quitté, c’était insupportable…

    Depuis, je ne teste plus trop, la vie se charge d’elle même de nous mettre dans des situations dans lesquelles ou peut voir l’amour qu’il nous porte, …. ou pas !

     
    • guena

      17 juin 2011 at 16:18

      depuis le temps

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :