RSS

Pas de nouvelle, bonne nouvelle ?

06 Juin

Pas de réponse en 3 jours, ça me fait une belle jambe!

Trois jours se sont écoulés depuis ma séance de badminton avec Marc et ce fameux baiser. Trois jours de baise intense avec initiation aux positions les plus inusitées du Kama-Sutra. Trois jours d’orgasmes à n’en plus finir…  Trois jours d’amour et d’eau fraîche… Dans mes rêves, peut-être, mais pour l’instant mon seul partenaire sexuel demeure mon fidèle ami à piles…

En fait, depuis ces trois jours, aucune nouvelle de Marc. J’avoue que je trouve cela bizarre. Mon nouveau partenaire de badminton avait pourtant l’air emballé. Bon, j’avoue que je n’ai pas écrit non plus. Le petit jeu de la chasse et de la séduction bat son plein. Il a toujours espacé ses courriels lorsqu’on correspondait, mais je m’attendais sincèrement à une augmentation du rythme de croisière après ce premier rendez-vous. Mais bon, peut-être a-t-il une bonne raison de tarder à me contacter :

1)      Il est tombé dans un coma diabétique profond, provoqué par l’abus de beigne au Tim Hortons.

2)      Il est entré dans les ordres et renie son lourd passé.

3)      Il voulait m’écrire, mais avait vraiment beaucoup de lavage en retard.

4)      Il est prisonnier dans un souper de « matantes » qui ne finit plus.

5)      Il craint de faire des fautes d’orthographe et a dû faire appel à un correcteur pour réviser son courriel à mon intention, et le correcteur en question n’a pas remis le boulot.

Bon, il y a peut-être l’option 6 : il n’est pas intéressé et ne souhaite plus me contacter. Cependant, je refuse d’y croire. Je ne peux pas avoir rêvé cette chimie… Enfin. Patience ! Il devrait m’écrire d’ici peu…

D’ici là, ce soir, j’ai rendez-vous avec FX et son ami Alexandre, à Montréal, pour un show de rock alternatif. Moi qui ais l’habitude d’écouter Joe Dassin, ça me changera pas mal. Mon ex disait toujours que j’aimais les vieilles affaires, mais ça demeure musical, car je n’ai nullement l’intention de me trouver un sugar daddy… J’ai une nette préférence pour les hommes fringants au naturel, sans petite pilule bleue…  Je ne veux pas un vieux « pépé » (pénis pénible)… 😉

Enfin, je me prépare pour ma sortie, prenant soin de me maquiller légèrement et de m’habiller pour avantager ma taille et le galbe de mes jambes en portant une robe à saveur estivale et des sandales qui me mettent en valeur. Pour la poitrine, comme la nature m’a un peu oubliée, je me résigne à effectuer un brin de fausse représentation avec un soutien-gorge « push-up » digne de ce nom, ce qui m’apparaît plus simple qu’une chirurgie à 5000$… (Quoiqu’avec un Sugar Daddy, je pourrais peut-être me l’offrir! Hi! hi!)

Quelques minutes avant de partir pour Montréal, je prends la peine de vérifier mes courriels. Le nom de Marc apparaît dans mon Outlook. Quelques lignes me sont adressées :

Bonsoir Anik,

Je tenais à te dire que j’ai beaucoup apprécié notre soirée de badminton… Tes jambes sont sublimes… J’aimerais vraiment te revoir. As-tu des disponibilités cette semaine ?

Marc

xxx

Je ne sais pas si c’est une déformation professionnelle ou parce que j’aime écrire, mais il me semble que rédiger trois phrases, ça prend habituellement moins de trois jours, non ? Bon, Marc semble vouloir miser sur la carte de l’indépendance. Ça se joue à deux et je suis très compétitive. Je décide donc de lui répondre… dans deux jours.

Pour l’instant, FX m’attend chez lui, où nous nous sommes donné rendez-vous avant le spectacle. Je regarde l’horaire d’autobus, car je prends les transports en commun. Je déteste garer mon véhicule en ville. Qui sait, je pourrais y rencontrer un homme riche, mais à la conscience écologique avec qui partager le reste de ma vie ou quelques-unes de mes nuits… Perdue dans mes pensées grâce aux vibrations du bus, je suis loin de me douter que la soirée va me réserver quelques surprises que je suis loin d’avoir prévues.

La suite… mardi ou mercredi ! 😉

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , ,

4 réponses à “Pas de nouvelle, bonne nouvelle ?

  1. Nancy

    6 juin 2011 at 12:25

    Très difficile de ne pas résister à la tentation d’avouer la première qu’on a aimé la soirée… trop souvent par peur de « perdre » celui avec qui on a passé la soirée au profit d’une autre fille plus rapide que nous… Tu es vraiment vraiment bonne… chapeau !

     
    • Anik

      7 juin 2011 at 16:57

      Bah, il faut parfois prendre son temps.

       
  2. Maryse

    6 juin 2011 at 12:56

    Au moins cette fois-ci il n’y a pas que notre patience qui est éprouvée. 😛

     
    • Anik

      7 juin 2011 at 16:59

      Héhé, tu as raison… Mais si tu savais à quel point ma patience est éprouvée depuis 1 an…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :