RSS

Pensée du jour : les compromis, essentiels au couple ?

29 Mai

Tu feras un compromis... tu feras un compromis...

En fin de semaine, j’ai une formation niveau 1 en hypnose. Évidemment, je ne m’en servirai pas que pour hypnotiser mon futur amoureux (Je suis la femme de ta vie, je suis la femme de ta vie… Tu n’as de yeux que pour moi…), même si cela me fournit des techniques d’hypnose plus sophistiquées que la fixation… de mes fesses! 😉  Sans blague, c’est super intéressant, mais je suis crevée…

Alors aujourd’hui, je prends une minute pour partager une petite pensée sur la vie de couple. Vous en pensez quoi ?

Les compromis, c’est la promesse de devenir con.

Patrick Alessandrin

Crédit photo : © cambiodefractal

Publicités
 
12 Commentaires

Publié par le 29 mai 2011 dans Pensée, Vie de couple

 

12 réponses à “Pensée du jour : les compromis, essentiels au couple ?

  1. Evely

    29 mai 2011 at 08:46

    Nope, pas d’accords

    Les compromis ce sont des armes pour avoir ce que l’on veut en temps et lieux.

    Oui chéri va avec tes potes et revient seulement aux petites heures, mais dans deux mois c’est moi qui va en faire autant et ce dans ma petite robe sexy avec mes bottes de chatte…

    Oui chéri on va rénover le sous-sol comme tu le veux, mais quand je vais vouloir changer le mobilier de la chambre, tu devras toi faire des compromis, tu sais bien j’ai des goûts de luxe.

    Le compromis, c’est l’art de la diplomatie enroulé dans de la politique sous une couverture d’amour qui laisse un goût d’amertume si on l’utilise à outrance, c’est pas pour tout le monde, mais quand c’est bien fait, tout le monde gagne… ou du moins à l’impression d’avoir gagné :op

     
    • Anik

      29 mai 2011 at 20:12

      Wow, j’aime ta définition… Surtout le concept « si on l’utilise à outrance »… En fait, je pense que c’est là que le compromis devient problématique… Il faut l’utiliser à bonne dose, et ce n’est pas toujours à la même personne de faire le compromis.

       
  2. Maryse

    29 mai 2011 at 12:03

    Dans « Mars and Venus on a Date », John Gray explique qu’il ne faut pas faire des compromis, mais plutôt un partage équitable des décision.

    Par exemple, au lieu de toujours faire la même activité parce que tout le monde est d’accord pour celle là, en acceptant de choisir une activité chacun son tour, on peut faire des activités qu’on aime encore mieux, et on peut aussi découvrir celles qui passionne l’autre.

     
    • Anik

      29 mai 2011 at 20:13

      J’aime beaucoup le concept « partage équitable des décisions »… C’est important, je trouve, le vocabulaire utilisé… C’est beaucoup plus positif, cette expression, que le mot « compromis »

       
  3. Stéphanie

    29 mai 2011 at 18:14

    Faire des compromis, c’est un art, mais aussi une nécessité, dans le couple et ailleurs. Si on n’en fait pas, on se retrouve seul dans son coin… et en bout de ligne, on n’obtient probablement pas ce que l’on veut.

    Il faut choisir ses batailles. C’est ce que je me dis toujours.

     
    • Anik

      29 mai 2011 at 20:14

      Choisir ses batailles, voilà qui est TRÈS bien dit! Rien ne sert de lutter tout le temps…

       
  4. seb haton

    30 mai 2011 at 09:48

    Par expérience, je dirais que toutes mes relations fondées sur les compromis ont échoué et que ma relation actuelle, plus longue et plus heureuse que les autres, est fondée sur le respect mutuel. Les compromis viennent tout seuls, sans qu’on ait besoin de les convoquer.
    Disons plus prosaïquement :
    « Un compromis, dix de retrouvés. »
    Et plus sérieusement, en rejoignant Maryse, le partage équitable est aussi à la base de ma relation amoureuse actuelle. Ni Véronique ni moi ne râlons jamais car nous savons à qui est le tour de prendre telle ou telle décision ou d’accomplir telle ou telle tâche.
    Et cela marche parce que nous nous respectons infiniment. Je sais que ça fait un peu « formel » dit comme ça mais l’amour tout seul est un sentiment un peu stérile.
    séb h.

     
    • Anik

      30 mai 2011 at 22:02

      J’adore ton témoignage! C’est ce à quoi j’aspire comme vie de couple, entre autres…

       
  5. Capara

    30 mai 2011 at 17:30

    @ Anik: C’est fou comment une simple question peut généré une si belle réflexion de la part de tous.

    @ Evely: J’adore aussi ta définition. Elle a entraîné un déclic dans ma petite tête…

     
    • Anik

      30 mai 2011 at 22:03

      Merci. C’est vrai que le mot compromis suscite beaucoup de réactions… Il peut être considéré positif comme négatif, selon notre définition, notre perception…

       
  6. bi2dule

    30 mai 2011 at 19:13

    Le compromis est important dans le couple, mais il faut respecter ses balises pour savoir jusqu’où on peut aller. Et pour se respecter soi-même dans le couple, tout en étant flexible envers l’autre.

     
    • Anik

      30 mai 2011 at 22:04

      Se respecter soi-même, je crois que ça doit être à la base de tout compromis. L’idée n’est pas de se faire piler dessus… Il faut le faire sans regrets…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :