RSS

Ça jazze dans ma tête !

19 Mai

Vais-je devoir forcer autant pour apprécier mon rendez-vous dans ce bar de jazz ?

J’aperçois la porte du bar. FX, le mec parfait, et moi avons convenu de nous rencontrer dans l’entrée. Je stresse un peu. J’espère arriver après lui (je suis donc exactement 3 minutes en retard, parce que je ne supporterais pas de le faire attendre davantage, la ponctualité est ancrée en moi comme l’amour des chips. En fait, pour moi, la ponctualité, c’est comme les orgasmes : il faut que ça soit fiable et régulier (bon d’accord, côté orgasmes, ces jours-ci, je ne peux me fier qu’à moi-même, mais qu’importe!)

Je pousse la porte, regarde un brin à droite, puis à gauche, et constate que mon rendez-vous est là. L’espace des trois secondes réglementaires pour se faire une idée (et oui, messieurs, vous n’avez pas beaucoup de temps pour faire bonne impression), je le reluque de la tête au pied. Première constatation : l’attirance physique n’y est pas. Mon visage est un véritable (foutu!) livre ouvert, parce que FX me dit, du tac au tac :

–  Si tu préfères t’en aller, c’est correct.

–  Non, non, bien sûr que non. Pourquoi je voudrais partir ?

Ah, ce mec possède une intuition impressionnante. Bon point pour lui. Et moi, je n’arrive pas à croire qu’en trois secondes, je décide de l’avenir d’un homme qui pourtant, semble avoir toute ma liste de critères… Je m’installe près de FX, puis nous entamons la conversation.

Et toute une conversation ! FX est le mec le plus cultivé, le plus stimulant intellectuellement que j’ai rencontré de ma vie ! Et je n’exagère pas pour les besoins de la cause. Ses anecdotes réelles et savoureuses me font sourire…

–   Tu sais que le premier ministre canadien Mackenzie King, qui est sur les 50 dollars, organisait des séances de spiritisme pour obtenir des conseils sur les enjeux politiques ? C’était aussi un admirateur d’Adolph Hitler.

–   Je me demande si les politiciens actuels n’en font pas autant, parfois…

–   Parlant de hauts-dirigeants, tu sais que Jules César était épileptique ? Et que l’empereur Néron avait tué sa femme enceinte, Poppée,  d’un coup de pied au ventre ?

–   C’est fou la quantité de choses inutiles mais tout à fait divertissantes que tu connais. Tu as un petit côté ténébreux, aussi, hihi!

Je me permets de le taquiner un peu. Il démontre un excellent sens de l’humour, et sa voix radiophonique pousse des réparties à la fois ironiques et sérieuses au fil que la discussion progresse. J’avoue que je commencer à trouver vraiment dommage que l’étincelle physique n’y soit pas. Pourtant, son physique est appréciable. Mais il manque quelque chose. Je ne saurais dire quoi.

–   Qu’est-ce que tu fais, en guise de loisirs, cher FX ?

–   Bien, j’écris beaucoup. J’ai publié un roman et je rédige aussi dans quelques revues. Je m’amuse également à composer des chansons, que je chante en m’accompagnant à la guitare.

Wow ! En plus d’être riche, mince (j’ai pris la peine de vérifier, son profil est parfait), intelligent et cultivé, FX a un côté artiste ! Un écrivain qui aime la musique. C’est la goutte qui fait déborder le vase (mon Dieu, ça me rappelle un autre genre de goutte que je n’ai pas vu s’écouler depuis trop longtemps, héhé… excusez mes pensées lubriques).

Vraiment, FX semble l’homme idéal pour moi! Que de points en commun! Soudainement, je tente de donner un petit coup de pied au cul à mes hormones, mes phéromones, mes «je-ne-sais-pas-trop-quoi-mone» pour qu’elles aient envie de s’harmoniser avec celles de FX. Allez, foutues hormones, trouvez-lui quelque chose de physiquement irrésistible, à ce mec ! Ayez envie de le frencher, juste un petit peu… Pas jusqu’aux amygdales, pour le moment, mais au moins avec un bon coup de langue, de grâce. Je ne demande pas le coup de foudre, juste un peu d’électricité ailleurs que sur ma facture d’Hydro…

S’entame alors dans mon esprit un singulier combat entre mon «moi-physique» et mon «moi-rationnel». Qui l’emportera ??? La suite dimanche…

Crédit photo : © lukelukeluke

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 19 mai 2011 dans Épisode 3, Célibat, Rencontres, Séduction

 

Étiquettes : , , , , , ,

8 réponses à “Ça jazze dans ma tête !

  1. Catellina

    19 mai 2011 at 06:42

    Non! Tu ne peux pas me faire ça! Je veux savoir la suite! Je devrai être patiente…

     
    • Anik

      19 mai 2011 at 07:44

      Je sais, je suis cruelle… Mais si tu savais comment j’ai travaillé ma patience depuis que je suis célibataire… Je pense que je me suis donné comme mission, en plus de vous divertir de mes histoires, de vous faire acquérir de la patience… 😉

       
  2. Maryse

    19 mai 2011 at 09:55

    Reste à savoir s’il sait faire les tâches ménagères? 😛

     
    • Anik

      20 mai 2011 at 09:24

      Oui, c’est une question de la plus haute importance… surtout pour éviter les conflits! 😉

       
  3. Camille

    19 mai 2011 at 20:05

    Excellent exercice pour moi ça la patience!!! Je travaille beaucoup là-dessus depuis la dernière année.

    J’ai déjà rencontré un mec dans le genre de ton FX, j’en parle sur mon blog. C’était l’année dernière. Après deux ans de célibat. Je commençais à me dire que j’étais peut-être trop difficile, en même temps, ça ne cliquait jamais avec aucun mec. Puis je rencontre Teddy. Un gars super intelligent, hyper cultivé, qui travaillait dans le domaine des arts graphique (il avait un talent fou en dessin, photo, name it!), comme si ce n’était pas assez il jouait du piano comme un Dieu, jouait très bien de la guitare et pour couronner le tout avait une de ces voix quand il chantait ses compositions! Mais attend, cet homme plus que parfait écrivait aussi dans ses temps libres, et il avait un talent dont j’étais presque jalouse. Ajoute à ça qu’il s’y connaissaient en cinéma, qu’il avait voyagé, partout dans le monde, qu’il avait le don de raconter les anecdotes les plus hilarantes. Bref, un gars brillant!! Mais TROP brillant!

    On a vraiment cliqué quand on s’est rencontré, intellectuellement du moins. Physiquement, il était cute, mais ne m’a pas attiré au premier regard. Mais il avait un beau sourire, des lunettes qui lui donnaient ce petit je ne sais quoi, les cheveux bouclés (j’adore les cheveux bouclés). Je me suis lancée. Constat? Quand l’étincelle n’est pas là, elle ne sera pas là au lit non plus. That’s it! On avait beau tripper ensemble, je m’emmerdais royalement une fois à poil. Et le gars avait zéro ouverture à revoir ses pratiques.. tout ça pour dire que je souhaite que ton histoire se termine mieux que la mienne.

     
    • Anik

      20 mai 2011 at 09:25

      Tu ne penses pas qu’il puisse y avoir une exception à la règle… Genre qu’après un certain temps, en connaissant mieux l’autre, on finit par être allumée ?

       
      • Camille

        20 mai 2011 at 23:49

        Been there, done that twice! De mon expérience, je crois que non, le temps n’arrange pas les choses mais les empire! Je me sentais prise dans un dilemme entre ma tête et ma petite culotte. Plus je trouvais le gars intellectuellement stimulant, moins il m’allumait sexuellement. Dans les deux cas. Deux gars géniaux, mais zéro sexy.

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :