RSS

Comment mettre fin à son célibat vite, vite…

04 Avr

Note aux lecteurs : le contenu de ce billet pourrait choquer ou décevoir certains lecteurs… Veuillez en prendre et en laisser… 😉 Et mettre votre morale bien pensante de côté… Ça risque de déraper… Quand? Je ne sais pas… mais un moment donné, je vous le dis!

Enfin en duo ?

Qu’arrive-t-il quand on boit un peu trop de vin un samedi soir passé avec une copine célibataire et monoparentale de surcroît? J’imagine que les messieurs lecteurs aimeraient que j’écrive ici la description de sensuels ébats au féminin, mais désolée de vous décevoir, vous n’y êtes pas. Toutefois, en ce samedi soir, constatant mon état de célibataire et le peu de piles encore en stock pour nourrir mon « grand ami vibrant », j’ai pris une autre de mes fameuses décisions.

–   Annie, je vais me prendre en main! Je vais me créer une fiche sur le Réseau contact!  Maintenant !

Et bang, je donne un coup de poing sur la table du salon démontrant toute ma détermination, mais comme je suis un peu pompette, j’accroche mon verre de vin qui éclabousse mon plancher. Devrais-je comprendre que l’univers m’envoie un signe de ne pas aller de l’avant avec cette décision ? Peut-être, mais comme il n’y a pas pire tête de pioche que moi, je me contente de ramasser les dégâts, toujours aussi convaincue de la légitimité de cette action.

–  T’es pas sérieuse ? Ça ne marche jamais, ce truc ! J’ai essayé deux fois et il n’y a que des morons là-dessus!

–  Regarde-moi dans les yeux, lui dis-je pendant que mes deux doigts pointent vers mes yeux, que je manque d’enfoncer (maudite boisson!). Y vois-tu la détermination ? Y vois-tu la réuSSSSite ? Y vois-tu la conFFFFIANce ? (le « preacher » américain en moi fait surface, on dirait).  Je te dis que je vais m’attirer mon prince charmant, pas mon crapaud !

–  Pas convaincue, me lance Annie avec une moue sûrement empruntée aux sceptiques du Québec.

–  Les sceptiques seront confondus! (mon Dieu, il faut vraiment que j’ai bu un peu trop de vin pour ressortir le Capitaine Bonhomme des fonds de tiroir de ma mémoire) Fais-moi confiance ! Donne-moi deux semaines ! Viens, on va faire ma fiche tout de suite. Battons le fer quand il est chaud (ou quand je suis chaude, c’est selon…)

Nous nous installons devant mon portable, en prenant soin de traîner la bouteille de vin avec nous. Motivée, je tape la fiche pratiquement d’une traite, soudainement inspirée. J’y vais pour du « short and sweet », ne voulant pas effrayer les éventuels prétendants par mon verbe trop éloquent. Et comme je sais que les hommes aiment la compétition et les défis, j’insiste sur ce point. Je n’ai pas envie de mettre ma photo, histoire de limiter les réponses de ceux qui ne lisent pas, mais ne regarde que la photo.

« Défi adorable à relever… Oseras-tu découvrir la jolie petite bombe d’énergie qui se cache ici ? Sportive, souriante et vive d’esprit, je gagne à être connue. Je te dévoilerai ma photo par courriel… Après tout, les surprises sont l’un des agréments de la vie, non ?

Au plaisir d’avoir de tes nouvelles pour quelques échanges courriels, puis une rencontre (la chimie, ça se vérifie en personne)… Mon petit doigt me dit que tu ne seras pas déçu si tu oses écouter ta curiosité… 😉 Après tout, qui a dit que la curiosité était un défaut ? »

Voilà. C’est fait. Je peux cocher sur ma liste. Me reste plus qu’à attendre l’homme de mes rêves. J’avoue que je suis assez ouverte. Tant qu’il est beau, riche, intelligent, sportif, ambitieux, attentionné, drôle, qu’il ne fait pas de fautes d’orthographe en écrivant et, surtout, qu’il est bon amant, je crois que ça va faire l’affaire. Je suis si peu exigeante! 😉

Quand même, à quel point j’allais m’attendre à ce forfait tout inclus sans négociation, je ne savais pas trop. Je me disais toutefois qu’avec un gros volume de rencontres (et un agenda bien géré, avec parfois deux rencontres dans la même journée), je tomberais sur le bon à l’intérieur de deux semaines, top chrono ! Après tout, je l’avais affirmé à Annie, j’ai seulement une vie à vivre, moi ! Pas de temps à perdre, au pas de course, Madame impatiente est pressée d’atteindre la ligne d’arrivée et de remporter son homme-trophée !

Ma fiche est en ligne le lendemain matin, et les réponses commencent à rentrer… Parmi celles-ci, un superbe gars qui se nomme Steve. J’avoue que sa fiche est moyenne. Rien d’attirant ou d’original. Il n’avait pas d’études en particulier, pas de texte à faire chavirer. Mais mon Dieu! La photo est IN-CRO-YA-BLE!  Il était mangeable sur sa photo. À côté de lui, un superbe morceau de gâteau au chocolat rehaussé de crème fouettée aurait semblé fade. Je crois que je licherais partout sans problème, crème fouettée ou pas…

Suis-je à ce point superficielle ? Il semblerait que oui… De toute manière, il paraît que les « blind-date », c’est comme les entrevues, il faut en passer plusieurs pour se faire la main. Alors, je vais expérimenter. Et tant qu’à expérimenter, faisons-le avec un beau mec ! À défaut d’une conversation stimulante, au moins ce sera agréable pour l’œil… Après deux ou trois échanges, il me donne son numéro de téléphone pour que l’on fixe le rendez-vous et je l’appelle…

La suite demain…

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 4 avril 2011 dans Épisode 1, Célibat, Rencontres, Sexualité

 

Étiquettes : , , , , ,

4 réponses à “Comment mettre fin à son célibat vite, vite…

  1. JP

    3 mai 2011 at 20:35

    J’ai hâte à la suite. 🙂

     
    • Anik

      3 mai 2011 at 21:20

      Ça s’en vient… Jeudi ! J’aime bien me sentir utile à exercer la patience des gens !

       
  2. Camille

    3 mai 2011 at 21:51

    Wow!!! Tu sembles déterminée!!! Motivée comme ça tu vas trouver c’est certain, et si tu y arrives en deux semaines tu seras ma nouvelle idole!! 🙂

     
    • Anik

      3 mai 2011 at 21:57

      Mais si je veux être ton idole, le chum que j’aurai trouvé en moins de deux semaines, il faut que je le garde combien de temps après ? 😉

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :